charivari

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Charivari

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Nom 1) (1316) Chalivali, « chahut, huée contre un mariage mal assorti » ; (1370) charivari (id.) ; (XVIIe siècle) sens de « vacarme, boucan ». D’origine obscure :
  1. peut-être[1] du latin caribaria, emprunté au grec ancien καρηβαρία, karêbaría (« lourdeur de tête, mal de tête »), mais on explique mal le passage du sens de « tête lourde » à celui de « vacarme » ;
  2. un lien avec l’hébreu חבר, haver (« ami ») est avancé[1] avec le sens de « tapage fait par une amicale » mais insuffisamment fondé → voir brouhaha et tohu-bohu pour des mots sémantiquement proches issus de l’hébreu ;
  3. le lien avec hourvari[2][3] attesté au XVIe siècle seulement et haro, harier fait difficulté[1].
(Nom 2) (1812) Emprunté durant les guerres napoléoniennes, à une langue d’Europe centrale, le tchèque šaryvary, le polonais szarawary ou le russe шаровары, sharovari (« pantalon large »), remontant, via le turc şalvar, au persan شلوار, šalvâr (« pantalon »). Voir sarouel et le latin sarabara.

Nom commun 1[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
charivari charivaris
\ʃa.ʁi.va.ʁi\

charivari \ʃa.ʁi.va.ʁi\ masculin

  1. (Histoire) Au Moyen Âge, bruit tumultueux de poêles, chaudrons, etc., accompagné de cris et de huées, que l’on faisait à la suite d'un mariage jugé mal assorti ou inconvenant, par exemple dans le cas de veufs ou des veuves âgées qui se remariaient.
  2. (Par extension) Tout bruit par lequel des gens attroupés témoignent à quelqu’un leur désapprobation.
  3. (Figuré) Toute sorte de criailleries, de querelles.
    • Il y a un terrible charivari dans cette maison. On continua la pièce, malgré le charivari qui se faisait dans la salle.
    • Tous les ans, nous fêtons cet évènement,
      Tous les ans, Paris est en chambardement.
      Les manants sont rois, les rois sont clowns et rient,
      Dans Paris, c’est Grand Charivari !
      (Le Bossu de Notre-Dame)
  4. (Par extension) Musique bruyante et discordante.
    • Ce n’était pas un concert, c’était un charivari, un vrai charivari. Quel charivari !
    • Ce fut d’abord un long charivari de basses ronflant, de violons grinçant, de pistons trompettant, de flûtes et de flageolets qui piaulaient. (Gustave Flaubert, Madame Bovary, 1867)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
charivari charivaris
\ʃa.ʁi.va.ʁi\

charivari \ʃa.ʁi.va.ʁi\ masculin

  1. (Habillement) Pantalon de cavalier garni de cuir dans l'entrejambe et boutonné sur les côtés extérieurs, afin de pouvoir être enfilé facilement par dessus les bottes ou le pantalon ordinaire.
    • C'était un militaire, qu'à ses longues moustaches, à sa grande redingote verte, à son charivari à boutons blancs bombés, et à sa toque basque, je reconnus pour un officier de chasseurs à cheval. (Jouy, L'Hermite de la Chaussée d'Antin, 1812)
    • Les palefreniers [des haras] porteront : […] pantalon, forme de charivari, en drap gris, avec une bande écarlate en dehors, et ouvert, par le bas, jusqu'au mollet. (Arrêté du ministre de l'intérieur, 15 mars 1856)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikicode]

Conjugaison du verbe charivarir
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
charivari

charivari \ʃa.ʁi.va.ʁi\

  1. Participe passé masculin singulier de charivarir.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]