cheptel

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin capitale (« le principal d’un bien »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
cheptel cheptels
\ʃɛp.tɛl\

cheptel \ʃə.tɛl\ ou \ʃɛp.tɛl\ masculin

  1. Ensemble des troupeaux, hardes, du bétail d’une propriété rurale, d’un pays.
    • Le preneur doit les soins d’un bon père de famille à la conservation du cheptel. Fournir un cheptel. L’estimation du cheptel.
    • Sur les 45 vêlages annuels, il garde une quinzaine de velles, « les meilleures » pour assurer le renouvellement du cheptel. — (Bernadette Dubourg, Du lait frais pour les glaces et les amateurs, sudouest.fr, 17 août 2013)
    • Bien qu'il soit impossible de faire un inventaire aérien précis et simultané à l'échelle provinciale, on estime qu'il y a environ 240,000 chevreuils dans la forêt québécoise, et ce, sans compter le cheptel d'Anticosti. — (Patrick Campeau, 240,000 chevreuils, Le Journal de Montréal, 24 octobre 2020)
  2. (Figuré) (Mauvaise part) Groupe humain.
    • L'U.R.S.S. est assez prolifique pour permettre sans qu'il y paraisse des coupes sombres parmi le cheptel humain. — (André Gide, Retouches à mon "Retour de l'U.R.S.S.", 1937)
  3. (Droit) Bail de bétail, ou contrat par lequel l’une des parties donne à l’autre des bestiaux pour les garder, les nourrir et les soigner, sous les conditions convenues entre elles.
    • Bail à cheptel. Cheptel simple. Cheptel à moitié. Donner des bestiaux à cheptel. L’expiration du cheptel.

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

  • cheptel de fer (bail où le fermier s’engage à fournir, à l’expiration du contrat, du bétail d’une égale valeur)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]