dénigrer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin denigrāre (« noircir ») de de- et niger (« noir »).

Verbe [modifier le wikicode]

dénigrer \de.ni.ɡʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Entacher par son langage quelqu’un dans sa réputation.
    • Mais fallait-il que la calomnie, qui jamais ne prouve et qui si rarement répare ; fallait-il que des frères, toujours chéris, de qui je devais attendre plus de justice, dénigrassent un homme que les athées persécutaient, et aggravassent des douleurs qu'il consentirait à éprouver de nouveau, […]. — (Henri Grégoire, lettre au pape, du 7 ventôse an XIII, reproduite dans les Mémoires de Grégoire, ancien évêque de Blois, tome 2, Paris : chez Y. Yonet, 1840, p. 122)
    • Les soldats se résignèrent; mais ce qu'ils ne purent endurer, c'est qu'on fît courir sur sœur Marthe des bruits malveillants ; c'est qu'on dénigrât son dévouement, qu'on l'accusât d'ambition, de charlatanisme, […]. — (J.-M. Suchet, « Sœur Marthe », dans les Annales Franc-Comtoises : Revue religieuse, historique et littéraire, tome 14, Besançon : chez Jacquin, 1870, p. 162)
    • Ceux qui sont supérieurs sont en position de dénigrer ceux qui sont inférieurs. — (Aaron Temkin Beck, Prisonniers de la haine: les racines de la violence, 2004)
  2. (Par extension) Déprécier, rabaisser une chose.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]