draguer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de drague avec le suffixe -er.

Verbe [modifier le wikicode]

draguer \dʁa.ɡe\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Curer avec la drague ou un bateau dragueur.
    • Draguer un étang, une rivière, un bassin.
    • (Absolument)Ayant franchi quelques glaces serrées, nous gagnâmes un chenal d'eau libre le long de terre où nous draguâmes, sondâmes et recueillîmes des températures et échantillons d'eau de mer. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  2. (Figuré) Se mettre en situation de recherche ; tenter de trouver.
    • Pas mal de douteux, et aussi des faux artistes de cinoches, de ces branleurs de studio qui draguent autour des régies dans l'espoir de décrocher une petite frime : un joueur de jukebox dans un bistrot, un passant, n'importe quoi. Ça marne dans la panouille. — (Frédéric Dard, San-Antonio : Dis bonjour à la dame, éd. Fleuve Noir, 1975)
  3. (Familier) Faire la cour à une personne dans le but d’obtenir ses faveurs amoureuses.
    • Quand il drague une fille, ce lourdingue qui s'affranchit des codes de la séduction tombe rapidement dans la vulgarité.
      « Clair c'est un dalleux, il m'a fait un clin d'œil, lui avec moi, mais même pas en rêve ! »
      — (Vincent Mongaillard, Petit Livre de la tchatche : Décodeur de l'argot des cités, First Éditions, 2013)
    • Vers 2 heures du matin, je parviens à quitter la soirée. J'ai passé mon temps à ignorer au maximum Elias […]. J'ai aussi laissé Gabriel me draguer en espérant que ça fasse les pieds au premier. — (Laeti Kane, Bleu Caramel, éd. L'ivre-Book, 2017)

Synonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]