encombrer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1050) De l’ancien français encombrer (« prendre, empêcher »), le TLFi [1] le fait dériver de combre (→ voir combe) en dépit du hiatus chronologique (ce mot n’est attesté qu’au quinzième siècle).

Verbe [modifier le wikicode]

La foule encombrait déjà le lieu du concours….

encombrer transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Obstruer ; embarrasser. — Note : Se dit surtout de ce qui gêne la circulation.
    • Le bateau, mal conduit et chargé outre mesure, alla donner dans un de ces bas-fonds qui encombrent le lit de la Loire, et y resta engravé. — (Augustin Thierry, Récits des temps mérovingiens, 2e récit : Suites du meurtre de Galeswinthe — Guerre civile — Mort de Sighebert (568-575), 1833 - éd. Union Générale d’Édition, 1965)
    • Ils sortirent par la poterne et suivirent le littoral, dont les glaçons encombraient la lisière. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Le long des rivières se développe une végétation de Cannes de Provence qui s’encombre de Saules et de Peupliers jusqu’à donner des bois de ces arbres qui sont un autre climax. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.125)
    • Je traversai une cour encombrée de jeeps et de camions militaires et j'arrivai devant l'entrée du bâtiment inachevé. — (Henri Alleg, La Question, 1957)
    • Mais il y a aussi le flot ininterrompu des brochures et opuscules sur l'islam qui encombrent les kiosques et les étalages de livres sur les trottoirs des grandes villes d'Égypte. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.135)
    • (Figuré)Un certain Jacobeus, ouvrier imprimeur impliqué dans le complot légitimiste de la rue des Prouvaires, trouve la mort. […]. Pour le moment , le cadavre de Jacobeus encombre, et la presse d'opposition carliste, comme celle des républicains, profite de l'aubaine. — (Ange-Pierre Leca, Et le choléra s'abattit sur Paris - 1832, Albin Michel, 1982, p.93)
    • (Figuré) (Pronominal)Un mec qui ne s'encombrera pas des convenances et de la séduction à deux balles, qui rentrera, posera le kébab et sans dire un mot, m'embrassera fougueusement en me disant de ne pas m'inquiéter pour toutes les histoires de couple pourries […]. — (Laura Bernard, Football, amour, kébab, Éditions Publibook, 2012, page 49)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De combrer avec le préfixe en.

Verbe [modifier le wikicode]

encombrer \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Charger, embarrasser, gêner.
  2. Empêcher, faire obstacle.
  3. Hypothéquer, gréver.

Variantes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Ancien occitan[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

encombrer masculin

  1. Variante de encombrier.

Références[modifier le wikicode]

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844