faire l’école buissonnière

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir faire, l’, école et buissonnier. À l’origine, la « buissonnière » est une école clandestine se tenant en plein champ. Ce sens date de l’époque de Martin Luther. Vers les années 1550, les prêtres luthériens eurent des difficultés à prêcher la nouvelle religion en public. Ils se mirent donc à dispenser leur enseignement dans les campagnes et les bois, au sein d’écoles secrètes. Le parlement dut donc interdire ces écoles clandestines.

Locution verbale [modifier le wikicode]

faire l’école buissonnière \fɛʁ l‿e.kɔl bɥi.sɔ.njɛʁ\ (se conjugue, voir la conjugaison de faire)

  1. Manquer l’école volontairement.
    • Je fis bien de temps à autre l’école buissonnière […] mais ce ne furent des escapades de brève durée qui devinrent de plus en plus rares. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
    • La semaine précédente, j’avais fait deux fois l’école buissonnière, et quand on découvrit l'affaire, j'en fus récompensé des mains de mon père, qui m'administra une volée de coups de trique. — (Machado de Assis, Le Conte de l’École, p.8, Éditions Chandeigne, 2004)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]