gradation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1464) Emprunté au latin gradatio (« passage successif d'une idée à une autre, gradation ») [1].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
gradation gradations
\ɡʁa.da.sjɔ̃\

gradation \ɡʁa.da.sjɔ̃\ féminin

  1. Augmentation successive et par degrés.
    • Le cabinet de zoologie [du Jardin des Plantes, à Paris], qui est presque aussi spacieux, contient plus de 140.000 spécimens classés avec tant de clarté, que l’on peut suivre toutes les gradations de la nature animale, depuis l’éponge jusqu’à l’homme — (François-Xavier Garneau (1809-1866), Voyage en Angleterre et en France dans les années 1831, 1832 et 1833 (1855).)
    • Mais leurs dépenses soutiennent le prix des productions de la meilleure qualité, ce qui entretient par gradation le bon prix des autres productions, à l'avantage des revenus du territoire. — (François Quesnay, Analyse de la formule arithmétique du tableau économique de la distribution des dépenses annuelles d'une nation agricole, 1766)
    • Dans les mêmes locaux, s’ils ont accès à l’éclairage naturel, l’installation d’éclairage comporte des sources à gradation de puissance, régulées en fonction d’une détection du niveau d’éclairement pour tenir compte de l’apport de lumière naturelle. Ces dispositifs couvrent chacun une surface de 25 m² au maximum. — (Pascal Poggi, « A quoi sert la RT Existant par élément ? », batirama.com, article du 20 février 2020, consulté le 21 février 2020)
  2. (Rhétorique) Figure de rhétorique par laquelle on assemble plusieurs idées, plusieurs expressions qui enchérissent les unes sur les autres.
    • Va, cours, vole est une gradation.
  3. (Peinture) Passage insensible d’une couleur à une autre.
  4. (Plus courant) (Peinture, Sculpture) Artifice de composition qui consiste à faire saillir le personnage ou le groupe principal, en affaiblissant graduellement l’expression, la lumière, etc., dans les autres figures à mesure qu’elles s’éloignent du centre de l’action.
    • Une gradation savante.
  5. (Architecture) Disposition de plusieurs parties qui sont rangées par degrés ou les unes au-dessus des autres et dont les formes et les ornements sont symétriques.
  6. (Couture) Déclinaison d’un patron en plusieurs tailles.
    • Je reçois les dessins techniques des vêtements par mail et ensuite, j’utilise mon logiciel de gradation, ma table de digitalisation et mon mannequin en bois pour effectuer les patrons qui me sont demandés. Puis j’adresse les fichiers informatiques à mes clients. — (parcoursfrance.com)

Dérivés[modifier le wikicode]

(Couture) :

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
gradation
\Prononciation ?\
gradations
\Prononciation ?\

gradation

  1. Gradation.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • Royaume-Uni (Sud de l'Angleterre) : écouter « gradation [Prononciation ?] »