grivèlerie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

« Nous avons donné le nom de grivelées aux petits vols, à cause de la variété du plumage de la grive, à l’imitation des Grecs, qui disaient trôchtas, « truites », pour désigner les voleurs et les menteurs, à cause des diverses marques du dos de ce poisson. Les Latins appelaient stellatures, stellionaturas, et stellionatum, les vols et les mensonges, à cause de la variété des étoiles et de la bigarrure du lézard appelé stellion. » (D’après Jean-Baptiste-Bonaventure de Roquefort-FlaméricourtDictionnaire étymologique de la langue françoise, où les mots sont classés par familles, 1829 → consulter cet ouvrage.)

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
grivèlerie grivèleries
\ɡʁi.vɛl.ʁi\

grivèlerie \ɡʁi.vɛl.ʁi\ féminin

  1. (Justice) Action de griveler.
    • Condamner quelqu’un pour fait de grivèlerie.
  2. (Spécialement) Action de partir d’un restaurant ou d’un café sans payer.
    • Mardi soir, vers 20h40, une femme de 34 ans qui venait de prendre son dîner dans un restaurant de la place Gambetta a cherché à négocier avec le gérant de l'établissement afin de pouvoir quitter les lieux sans régler son dû, soit une facture de 28 euros. […]. Elle a finalement pu être maîtrisée par ce dernier, avec l'aide du personnel. Prévenue, la police a embarqué la « cliente » jusqu'au commissariat où elle aurait reconnu les faits de grivèlerie et de violence avec arme au cours de sa garde à vue. (Grivèlerie place Gambetta. La cliente asperge de gaz le gérant, Le Télégramme (www.letelegramme.fr), 7 octobre 2011)

Synonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]