luire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin lucere (« luire, briller »). L’ancien français luisir est le résultat normal de lūcēre, il a été remplacé par luire sous l’influence des formes du futur → voir nuire, plaire et taire.

Verbe[modifier]

luire \lɥiʁ\ intransitif 3e groupe (conjugaison)

  1. Émettre de la lumière.
    • Le 16, le soleil luisait; mais, sur le soir, la bruine s'éleva. (Édouard Charton, Voyageurs anciens et modernes ou choix des relations des voyages, Paris : Magasin pittoresque, 1863, vol.4, p.131)
    • D'un côté se trouvait sa fenêtre ; la lumière vive du jour luisait à peine à travers les persiennes et les rideaux épais. (Jasper Kent, Douze, Bragelonne, 2011)
  2. Émettre une douce lumière.
    • […] ; les étoiles se mêlent au feuillage noir ; les lucioles luisent dans l'herbe comme un reflet des étoiles. (Alphonse Karr, Devant les tisons, Paris : Librairie nouvelle, 1857, p.238)
  3. (par analogie) Jeter quelque éclat, réfléchir la lumière, en parlant des corps polis.
    • Je vois luire dans ce sable quelque chose qui ressemble à de l’or.
    • Tout luit dans cette maison, tout y est net et poli.
    • On voyait luire de loin les sabres, les cuirasses.
  4. (Figuré) Paraître comme un point lumineux dans l’esprit.
    • Il vit enfin luire quelque espoir de secours.
    • L'espoir luit comme un brin de paille dans l’étable,.. (Paul Verlaine)

Dérivés[modifier]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Anagrammes[modifier]

Références[modifier]

Ancien français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin lucere (« luire ») qui donne aussi luisier, luisir.

Verbe[modifier]

luire \Prononciation ?\ transitif (conjugaison)

  1. Faire des éclairs.

Dérivés dans d’autres langues[modifier]

Références[modifier]