merveilleux

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De merveille, du latin mirabilia (« chose admirable ») devenu, en latin populaire *miribilia avec le suffixe -eux (« Plein de »).

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin merveilleux
\mɛʁ.vɛ.jø\
ou \mɛʁ.ve.jø\
Féminin merveilleuse
\mɛʁ.vɛ.jøz\
ou \mɛʁ.ve.jøz\
merveilleuses
\mɛʁ.vɛ.jøz\
ou \mɛʁ.ve.jøz\

merveilleux \mɛʁ.vɛ.jø\ ou \mɛʁ.ve.jø\

  1. Qui cause une grande admiration, mêlée d’une sorte de surprise.
    • Un esprit merveilleux. - C’est un homme merveilleux. - On ne vit jamais rien de plus merveilleux. - C’est une pièce merveilleuse.
    • Cela a produit un effet, obtenu un succès merveilleux. - Un événement merveilleux. - Un récit accompagné de circonstances merveilleuses.
  2. Qui est excellent en son espèce.
    • À l’en croire, c’était lui qui dansait, qui levait la jambe, qui se dandinait, tellement il se donnait de mal pour communiquer à ces merveilleuses mais stupides créatures un peu du feu sacré dont il les prétendait dépourvues. (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Les muscats ont été merveilleux cette année. - Les draps de cette fabrique sont merveilleux.
  3. (Familier) (Ironique) Étrange, extraordinaire par ses sentiments, par ses manières.
    • Vous êtes un homme merveilleux.

Synonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun 1 [modifier]

Singulier
merveilleux
\mɛʁ.vɛ.jø\
ou \mɛʁ.ve.jø\

merveilleux \mɛʁ.vɛ.jø\ ou \mɛʁ.ve.jø\ masculin singulier

  1. (Littéraire) Intervention des êtres surnaturels, dans un poème épique ou dramatique.
    • […] leur penchant naturel pour le merveilleux se trouva stimulé par l’air de satisfaction avec lequel l’éminent personnage qui présidait l’assemblée écoutait leur récit. (Walter Scott, Ivanhoéch. XXXVII, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Un autre capitaine […] se promenait avec une Bible et exploitait le goût des indigènes pour le merveilleux et leur penchant à discuter les légendes bibliques, qui par certains côtés ressemblent à leurs légendes païennes, […] (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Grâce au monde végétal va s'ouvrir la porte du merveilleux : ainsi, le parfum des plantes touchées par un arc-en-ciel, aussi suave, selon Pline, que celui de l’alhagi. (André-Julien Fabre, Mythologie et plantes médicinales de l'Antiquité, publié dans Histoire des Sciences Médicales. vol 37(1), 2003, p. 65)
  2. Ce qui, dans un événement, dans un récit, s’éloigne de l’ordre naturel et du cours ordinaire des choses.
    • Voilà le merveilleux de l’aventure, de l’histoire.

Synonymes[modifier]

Composés[modifier]

Nom commun 2[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin merveilleux
\mɛʁ.vɛ.jø\
ou \mɛʁ.ve.jø\
Féminin merveilleuse
\mɛʁ.vɛ.jøz\
ou \mɛʁ.ve.jøz\
merveilleuses
\mɛʁ.vɛ.jøz\
ou \mɛʁ.ve.jøz\

merveilleux \mɛʁ.vɛ.jø\ ou \mɛʁ.ve.jø\ masculin

  1. (Histoire) (À l’époque) Personne qui affectait une élégance excentrique.
    • Un merveilleux, une merveilleuse.
  2. (Cuisine) Petit gâteau originaire de Belgique.
  3. (Textile) Satin de soie épais utilisé pour la doublure des chapeaux.

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]