naissance

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Siècle à préciser) Du latin nascentia (« nativité »).

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
naissance naissances
\nɛ.sɑ̃s\
ou \ne.sɑ̃s\

naissance \nɛ.sɑ̃s\ ou \ne.sɑ̃s\ féminin

  1. (Famille) Venue d’un être à la vie.
    • On avait bien enregistré trois décès, occasionnés par l’influenza, mais les naissances compensaient les décès. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Le système de raréfaction des naissances est ici tellement ancré dans les esprits, qu’il finit par être jugé comme le signe d’une vie raisonnable. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Quoi qu’il en fût, ma naissance fut pénible. Je déchirai ma mère si cruellement que le contact de son mari lui devint un supplice. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 24)
    • Déclaration de naissance.
    • Registre des naissances.~
    • Acte de naissance.
    • La naissance d’un poulain, d’un veau.
  2. (Famille) Origine ; extraction.
    • Haute naissance.
    • Être de grande, d’illustre naissance.
    • Être d’une naissance obscure.
    • Naissance illégitime.
    • Il nous a révélé le secret de sa naissance.
    • S’enorgueillir, rougir de sa naissance.
    • Avoir des sentiments dignes de sa naissance.
  3. (Absolument) (Vieilli) Noblesse.
    • Trois jours auparavant, à la même heure, il était heureux et fier, faisant les honneurs du château de Godesberg à la chevalerie la plus noble des environs, et maintenant, […] il se trouvait […] mêlé parmi une troupe d’hommes braves et loyaux sans doute, mais sans naissance et sans avenir. — (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
  4. (Par extension) Commencement.
    • Et si le cyclone descend jusqu’à la terre, se forment des tornades, quelle que soit la façon dont leur naissance a lieu selon le mouvement du vent ; s’il descend jusqu’à la mer, ce sont des tourbillons qui se constituent. — (Épicure, Lettre à Pythoclès, traduction anonyme.)
    • Le XVe siècle apparaît affolé, dès sa naissance. Il semble que la démence de Charles VI se propage. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Étouffer une sédition dès sa naissance.
    • On ne sait ce qui a donné naissance à ce faux bruit.
    • La naissance du jour.
  5. Point, endroitapparaît pour la première fois une chose qui se prolonge ensuite dans une certaine direction.
    • Ce fleuve, à sa naissance, reçoit plusieurs ruisseaux qui le grossissent.
    • La naissance d’une tige, d’un rameau.
    • Couper une branche à sa naissance.
    • La naissance de l’épaule, du mollet.
  6. (Architecture) Commencement, prend appui un objet.
    • La naissance d’une colonne, le commencement du fût.
    • La naissance d’une voûte, le commencement de sa courbure.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]