oc

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : OC, Oc, óc, òc, ọc, ốc, ộc, öç, , oc-, -oc, -òc, o.c.

Conventions internationales[modifier | modifier le wikicode]

Symbole[modifier | modifier le wikicode]

oc invariable

  1. (Linguistique) Code ISO 639-1 (alpha-2) de l’occitan.

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De l’occitan òc (« oui »).

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Invariable
oc
/ɔk/

oc /ɔk/ masculin invariable

  1. Oui de l’occitan.
    • Une ballade, une ballade ! s’écria l’ermite, cela vaut mieux que tous les oc et les oui de France. (Walter Scott, Ivanhoé, traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Ce mot n’est plus utilisé en français que dans la locution langue d’oc.

Références[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

  • oc sur Wikipédia Article sur Wikipédia

Ancien occitan[modifier | modifier le wikicode]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin hoc.

Adverbe[modifier | modifier le wikicode]

oc

  1. Oui.
    • Ailas ! — Que plangz ? — Ia tem murir.
      — Que as ? — Am. — E trop ?— Ieu, hoc, tan
      Que·n muer. — Mors ? — Oc. — Non potz guerir ?
      —Ieu no. — E cum ? —Tan sui iratz.
      (Peire Rogier, Fes non puesc en bon vers fallir, (transcription de Michel Zink, Les Troubadours - une histoire poétique, 2013, p. 193))
    • — Ai las, com mor !
      — Quez as, amis ?
      — Eu suis traïs !
      — Per cal razo ?
      — Car anc jorn mis m’ententio
      En leis que·m fetz lo bel parven.
      — Et as per so to cor dolen ?
      — Si ai.
      — As enaissi to cor en lai ?
      Oc eu, plus fort.
      —Est donc aissi pres de la mort ?
      Oc eu, plus fort que no·us sai dir.
      — Per que·t laissas aissi morir ?

      — Car sui trop vergonhos e fis.
      — No l’as re quis ?
      — Eu, per Deu, no !
      (Guiraut de Borneil, Ai las, com mor !, (transcription de Michel Zink, Les Troubadours - une histoire poétique, 2013, p. 194))

Variantes[modifier | modifier le wikicode]

Apalachee[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

oc (ok)

  1. Eau.

Références[modifier | modifier le wikicode]

  • Geoffrey Kimball, A Apalachee Vocabulary, International Journal of American Linguistics 54:4, pp. 387-398, 1988.

Atakapa[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

oc /ot͡s/

  1. Castor.

Références[modifier | modifier le wikicode]

  • Geoffrey Kimball, Comparative Difficulties of the « Gulf » Languages, dans Survey of California and Other Indian Languages, Report 8, 1994.

Italien[modifier | modifier le wikicode]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De l’ancien occitan oc (« oui »).

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

oc /ɔk/ masculin

  1. Se trouve uniquement dans la locution lingua d’oc (« langue d’oc »).