prescription

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin praescriptio, de praescribo, dérivé de scribo (« écrire ») avec le préfixe prae- (« avant, devant »).

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
prescription prescriptions
\pʁɛs.kʁip.sjɔ̃\

prescription \pʁɛs.kʁip.sjɔ̃\ féminin

  1. (Médecine) Protocole médicamenteux émis par un médecin en vue de guérir une affection.
    • Même dans la lutte constante qu’il avait à soutenir contre la mauvaise volonté des indigènes qui ne voulaient pas suivre ses prescriptions, ni surtout améliorer leur hygiène, Jacques avait emporté quelques victoires. (Isabelle Eberhardt, Le Major,1903)
    • La cure de boisson est la base du traitement à Vals. L’eau y est consommée suivant les prescriptions médicales dans des buvettes élégantes et bien agencées. (Vals-Saint-Jean - la station de Vals-les-Bains et environs, éditée spécialement pour la Société Vals-Saint-Jean par G.-L. Arlaud, éditeur, Lyon (sans date ; vers 1930-1931), p.16)
  2. (Droit) Ordre, précepte de la loi.
    • Toute infraction aux prescriptions de l’article L. 122-1 et à celles du décret d’application qu’il prévoit est punie d’un emprisonnement de six mois et d’une amende de 3 750 euros. (Article L122-2; Code de commerce français, version 2008)
    • Le mouton, égorgé rapidement suivant les prescriptions du Koran, est rôti en entier dans un four ad hoc chauffé à blanc […]. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 49)
  3. (Droit) Acquisition de la propriété d’une chose, par une possession non interrompue pendant un temps que la loi détermine; et aussi de la libération d’une dette, d’une servitude, d’une poursuite juridique, d’une peine, à la suite d’un certain laps de temps.
  4. Ensemble de règles et de conseils formalisé par écrit règlementant officiellement une activité, généralement professionnelle.
    • Ainsi s’explique que le plus grand nombre des prescriptions ajoutées au présent volume étaient déjà observées et faisaient partie intégrante du nouveau signalement plusieurs années avant leur publication ici. (Alphonse Bertillon, Identification anthropométrique, instructions signalétiques, Imprimerie Administrative, 1893, p. i-xii)
    • La prescription des directions est donc une invitation non déguisée au massacre de ces soldats, invitation qui a d’ailleurs été suivie à la lettre par la troupe. (Rodolphe Archibald Reiss, Comment les Austro-Hongrois ont fait la guerre en Serbie, 1915)

Synonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

De l’ancien français prescripcion, du latin praescriptio, de praescribo, dérivé de scribo (« écrire ») avec le préfixe prae- (« avant, devant »).

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
prescription
\pɹə.ˈskɹɪp.ʃən\
prescriptions
\pɹə.ˈskɹɪp.ʃənz\

prescription \pɹə.ˈskɹɪp.ʃən\ (États-Unis) (Royaume-Uni), \pɚ.ˈskɹɪp.ʃən\ (États-Unis) (non standard)

  1. (Droit) Prescription.
    1. Prescription ; ordre, précepte de la loi.
    2. Prescription ; acquisition de la propriété d’une chose, par une possession non interrompue pendant un temps que la loi détermine ; et aussi de la libération d’une dette, d’une servitude, d’une poursuite juridique, d’une peine, à la suite d’un certain laps de temps.
  2. (Médecine) (Pharmacologie) Ordonnance.
  3. (Médecine) Prescription, traitement ; protocole médicamenteux émis par un médecin en vue de guérir une affection.
  4. (Médecine) Description formelle de la géométrie des verres de lunettes.
    • The optician followed the optometrist’s prescription for her new eyeglasses.
  5. Conseil.
    • “Early to bed and early to rise” is a prescription for a healthy lifestyle.

Variantes orthographiques[modifier]

Synonymes[modifier]

Voir aussi[modifier]