roz

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : roz-

Breton[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Nom commun 1 : Du latin rosa.

Mentionné dans le catholicon (rosenn).
À comparer avec les mots rhosyn en gallois, rós en gaélique (sens identique).

Nom commun 2 :

Du vieux breton ros (« hauteur »).
Mentionné dans le catholicon (ros).
À comparer avec les mots rhos en gallois, ros en cornique, ros en gaélique (sens voisin).

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

roz \ˈroːs\ collectif (singulatif : rozenn)

  1. Roses.
    • Badaouet eo ivez ar breur Arturo gant cʼhwez galloudus tolzennadoù bleunioù al liorzh, ar jesmi ruz, ar roz, al lili meur, ar jenoflez, ar cʼharzhiadoù beuz, ar bent, ar geot azv, mesk ha mesk gant tourmentin koadig an dorgenn. — (Youenn Drezen, Sihun ar breur Arturo, in Al Liamm, niv. 14, Mae-Gouere 1949, p. 39)
      Le frère Arturo est aussi étourdi par le parfum puissant des massifs de fleurs du jardin, le jasmin rouge, les roses, les grangs lis, les giroflées, les haies de buis, la menthe, l’herbe mature, le tout mélangé avec la térébenthine du petit bois de la colline.
    • Gouhin he chupennig wenn, stardet en dargreiz vistr, a lakae splannocʼh puilhentez ar brennid balcʼh, ur bonnner a rozenn liv ar gwad bev o flamminañ warnañ. — (Youenn Drezen, Sihun ar breur Arturo, in Al Liamm, niv. 14, Mae-Gouere 1949, p. 66)
      Sa veste blanche, serrée au niveau de sa taille svelte, mettait en valeur sa généreuse poitrine arrogante, sur laquelle flamboyait une lourde rose couleur sang vif.

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

roz \ˈroːs\ masculin (pluriel : rozioù, rozeier)

  1. Coteau (à lande), tertre.
    • Kent diskenn war-du an draonienn, e chomis a-sav e beg ar roz. — (Marsel Klerg, Un deiz a viz Mae, in Al Liamm, niv. 29, Du–Kerzu 1951, p. 66)
      Avant de redescendre vers la vallée, je m’arrêtai au sommet du coteau.
    • Nijal a ra o mouezh d’ar menez, a-dreuz rozioù ha gwarimier, [...]. — (Jakez Riou, Geotenn ar Wercʼhez, Éditions Al Liamm, 1957, p. 54)
      Leur voix s’envole vers la montagne, à travers collines et garennes.
  2. Terrain pentu couvert de lande.

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Adjectif [modifier le wikicode]

Nature Forme
Positif roz
Comparatif rosocʼh
Superlatif rosañ
Exclamatif rosat

roz \ˈroːs\

  1. Rose, de couleur rose.
    • Ne vije ket mui levenez ? Na gouelioù ? na bleunioù dindan al loar, na goulou roz da guzh-heol, na mouscʼhoarzhoù, na sonerezh, na barzhoniezh ? O, pegen euzhus ! — (Itron Egughi, traduit par Per Denez, in Al Liamm, niv. 15, Eost 1949, p. 49)
      Il n’y aurait plus de joie ? Ni de fêtes ? ni de fleurs sous la lune, ni de couleur rose au coucher du soleil, ni de sourires, ni de musique, ni de poésie ? Oh, comme c’est horrible !

Dérivés[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Roumain[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du français rose.

Adjectif [modifier le wikicode]

roz \Prononciation ?\

  1. Rose.