passe

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : passé, Passe, Pässe

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Nom 1) (XIVe siècle)[1] Déverbal de passer[1][2].
(Nom 2) Variante du précédent avec influence de l’anglais pass (« laissez-passer »).
(Nom 3) Ellipse de passe-partout, passe-plat.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
passe passes
\pɑs\
ou \pas\

passe \pɑs\ ou \pas\ féminin

  1. Action de passer.
    • Les avions de chasse volant à des vitesses largement supersoniques n'auront guère qu'une seule « passe » pour descendre leur adversaire aérien. — (Pierre Billotte, Considérations stratégiques, 1957)
    1. (Chasse) Passée.
      • On a vu de jeunes cailles élevées dans des cages presque depuis leur naissance… éprouver régulièrement deux fois par an une inquiétude et des agitations singulières dans les temps ordinaires de la passe, savoir au mois d'avril et au mois de septembre. — (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Oiseaux)
    2. (Chasse) Session de chasse effectuée au moment où passent les oiseaux.
      • Aller à la passe
      • Il rentrait de la passe au canard. Deux volatiles pendaient à sa ceinture. — (Marcel-E. Grancher, Dombes, Éditions Optic, 1945, page 80)
  2. Endroit par où l’on passe, passage.
    • Être dans une bonne passe, être dans une bonne situation.
    • Être dans une mauvaise passe, être dans une mauvaise situation.
    1. (Marine) Sorte de chenal que les navires peuvent suivre sans échouer.
  3. Permis de passage, laissez-passer.
    • Le sous-préfet [à Bayonne] m'a donné une passe pour l'extrême frontière. — (Stendhal, Mémoires d’un touriste, 1838)
    • Nul ne quitte la ville sans une passe de monsieur de Cypierre, fût-il, comme moi, membre des États. — (Honoré de Balzac, Martyr calv.,1841)
  4. Titre de circulation gratuit.
    • Sur sa présentation, nous devons, pour la première fois de notre vie, un privilège à notre titre d'hommes de lettres : une passe d'aller et retour à Strasbourg. — (Frères Goncourt, Journal, 1860)
    • Quand je pense qu'il y a de grands auteurs, et riches, qui voyagent en première classe, et sans payer, grâce à des passes de chemin de fer qui leur sont données. — (Léautaud, Passe-temps, 1929)
  5. (Québec) Titre de transport, carte d'abonnement.
    • Bon ! ma passe. Où est ma passe pour prendre le train ? — (France Théoret, L'Échantillon, 1976)}
  6. (Imprimerie) (Librairie) Ellipse de main de passe.
  7. (Escrime) Action par laquelle on avance sur l’adversaire, en faisant passer le pied arrière devant le pied avant.
    • Faire une passe sur quelqu’un.
  8. (Sport) Dans des jeux de ballon ou de balle, au hockey et à la crosse, action qui consiste à passer le ballon, la balle ou la rondelle à l’un de ses coéquipiers.
    • La passe est le geste du rugby. Passe sur un pas, passe sautée, passe croisée, passe vrillée… Elle est don du ciel et don de soi. Par elle, le rugby a parfois des allures de ballet.  — (Éric des Garets, Du rugby , éd. Le Castor astral, 1999)
    • Le rendu donnait un style wagnérien […], spectacle fait de quelques passes immédiatement verticales, de nuques longues et de moustaches guerrières donnant aux courses époumonées une indéniable esthétique télévisuelle. — (Thibaud Leplat, Football à la française, Solar Éditions, 2016)
  9. (Danse) Mouvement du corps particulier à quelques figures.
  10. Les mouvements qu’un magnétiseur fait avec les mains, soit en touchant légèrement la personne qu’il magnétise, soit à distance d’elle.
  11. Bord d’un chapeau de femme qui est attachée à la calotte et qui abrite le visage.
    • C’était un bonnet dont la passe, très ornée, se composait d’étroits bouillonnés alternant avec des entre-deux brodés. Aussi s’appliquait-elle, muette, soigneuse, repassant les bouillonnés et les entre-deux au coq, un œuf de fer fiché par une tige dans un pied de bois. — (Émile Zola, L'Assommoir, éd. Charpentier, 1879, chapitre 5, page 184)
  12. Relation sexuelle entre un prostitué ou une prostituée et son client.
    • Peu à peu, il agrandit son établissement, lui adjoignit un hôtel borgne où de savantes « passes » lui assurèrent de larges profits. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930)
    • Mais au bagne, il a plus d'amants qu'il ne peut rêver en avoir en liberté. En plus de son amant de cœur, le bique, il fait des clients à vingt-cinq francs la passe, exactement comme une pute du boulevard Rochechouart à Montmartre. — (Henri Charrière, Papillon, éd. Robert Laffont, 1969, page 401)
    • En 1902, les pensionnaires de la maison de tolérance de La Seyne effectuent, en moyenne, cinq passes par jour. — (Alain Corbin, Les filles de noce, 1978)
    • Le capotier de Lyon, vendeur ambulant, a fait quelques calculs à partir du nombre de préservatifs qu’il écoule chaque année auprès des prostituées. Il avance le chiffre invérifiable d’un million de passes par an sur la région lyonnaise. — (Alice Géraud, Loi: les prostitués font corps avec les clients, dans Libération (journal) du 1er avril 2011)
  13. En prestidigitation, manipulation.
    • Faire une passe.
    • Arrivé ainsi au comble de la tristesse, l'auteur [de l'Ecclésiaste] (…) entame cette description de la vieillesse, (…) qui ressemble aux éblouissantes passes d'un prestidigitateur, jonglant avec des têtes de mort. — (Ernest Renan, Histoire du peuple d’Israël, 1892)
  14. (Canada) Serre-tête.
  15. Échange d’arguments entre interlocuteurs, mouvements exécutés entre adversaires.
    • Le ton de Belsenza redevint léger et mondain, et je le sentis rompre de nouveau, cette fois définitivement. D’un bout à l’autre de cette conversation toute en passes suspectes, il avait été pour moi la silhouette vexante qui, dans l’arène, transparait, puis disparaît jusqu’à l’exaspération derrière un lambeau d’étoffe rouge. — (Julien Gracq, Le Rivage des Syrtes, José Corti, 1951, pages 97-98)

Synonymes[modifier le wikicode]

Relation sexuelle tarifée

Dérivés[modifier le wikicode]

  • être en passe (avoir un emploi, une charge, etc. — être dans une position favorable pour l’obtenir)
  • faire une passe
  • main de passe (main de papier qu’on délivre à l’ouvrier imprimeur en sus de chaque rame, pour servir à la mise en train et pour suppléer aux feuilles qui seraient défectueuses)
  • maison de passe (maison servant à des rendez-vous clandestins)
  • mauvaise passe
  • mot de passe (mot convenu qu’il faut connaître et qu’il faut dire pour pouvoir passer dans un endroit gardé ou se connecter à un système informatique)
  • passe-passe
  • phrase de passe (mot de passe constitué d’une phrase)
  • volumes de passe (volumes tirés en plus du chiffre prévu)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
passe passes
\pɑs\
ou \pas\

passe \pɑs\ ou \pas\ masculin

  1. (Transport) Carte permettant à son détenteur de franchir un contrôle après avoir été identifiée par l’organisme émetteur, et à ce dernier de vérifier la validité des données, de gérer le compte du détenteur et de recueillir diverses informations.
    • Introduire son passe dans la fente pour ouvrir une porte.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 3[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
passe passes
\pɑs\
ou \pas\

passe \pɑs\ ou \pas\ masculin

  1. Passe-partout.
    • Avec le passe […] il se faufile partout dans le pavillon des conscrits. — (Lévy et Pinet, L’Argot de l’X, 1894)
  2. (Cuisine) Passe-plat.
    • Il contrôle les plats à leur arrivée sur le passe — (ens-prof-tertiaire.ac-dijon.fr, 2013)

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe passer
Indicatif Présent je passe
il/elle/on passe
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je passe
qu’il/elle/on passe
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
passe

passe \pɑs\ ou \pas\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de passer.
    • Elle a vraiment l’air sur le point de tomber en digue-digue; alors, je passe mon bras autour de sa taille et je l’amène s’asseoir près du bastingage du pont arrière. — (Peter Cheyney, Cet homme est dangereux, traduction de Marcel Duhamel, Série noire, réimpression de 1952, page 91)
    • Je me passe les mains sur les hanches, pour essayer de les désendolorir. — (San-Antonio, Maman, les petits bateaux…)
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe passer.
    • L’artillerie passe, se dirigeant vers le nord et le nord-est, vers Grandpré, vers le Chesne. — (Isabelle Rimbaud, Dans les remous de la bataille, volume 1 : 28 juillet-28 août 1914, Le Mercure de France, 15 juillet 1916)
    • Ces expériences positives sont tendancieusement passées sous silence : tout se passe comme si, dans l’intention de fonder une philosophie désespérée du désir comme manque insurmontable, Schopenhauer s’interdisait volontairement de faire état de contenus positifs universellement expérimentés. — (Roger-Pol Droit, ‎Jean-Michel Besnier, ‎Michelle Biget, Présences de Schopenhauer, 1989)
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe passer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe passer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent du verbe passer.
    • C’est bon, c’est bon ! passe ton chemin si tu as peur ; moi, j’irai jusqu’au bout, et me ferai raison par justice ou par force. — (George Sand, Les Maîtres sonneurs, George Bell and sons, 1908, page 64)

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France, Belgique : [pas]
  • Québec : [pɑːs], [pɑʊ̯s]
    • Canada (Québec, Mauricie, Shawinigan)(Noms communs #1 et #2) : écouter « Passe. Passe-moi ta passe [Prononciation ?] »
  • France (Brétigny-sur-Orge) : écouter « passe [pas] »
  • France (Vosges) : écouter « passe [pas] »
  • France (Toulouse) : écouter « passe [pas] »

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • passe sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

Danois[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe [modifier le wikicode]

passe \Prononciation ?\

  1. Garder, protéger.
  2. Soigner.

Synonymes[modifier le wikicode]

Norvégien[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe 1 [modifier le wikicode]

Temps Forme
Infinitif å passe
Présent passer
Prétérit passa
Participe passé passet
Participe présent passende
Impératif pass
Passif passes

passe

  1. Surveiller, être attentif.

Verbe 2[modifier le wikicode]

passe seg \Prononciation ?\

  1. Faire attention, être prudent.

Portugais[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe passar
Subjonctif Présent que eu passe
que você/ele/ela passe
Imparfait
Futur
Impératif Présent
(3e personne du singulier)
passe

passe \Prononciation ?\

  1. Première personne du singulier du présent du subjonctif de passar.
  2. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de passar.
  3. Troisième personne du singulier de l’impératif de passar.

Prononciation[modifier le wikicode]