serpillière

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Attesté au XIIe siècle pour désigner une toile grossière de laine. Origine incertaine, peut-être du latin populaire *sirpicularia (« tissu grossier de joncs »), dérivé de scirpus (« jonc »).

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
serpillière serpillières
\sɛʁ.pi.jɛʁ\

serpillière \sɛʁ.pi.jɛʁ\ féminin (orthographe traditionnelle antérieure à 1990)

  1. (Vieilli) Toile grossière et claire en fil d’étoupe dont on se sert pour emballer les marchandises, pour laver les carrelages, etc.
    • Au moment de mettre le cadavre dans la bière, l’infirmier enleva la serpillière de l’hôpital et demanda à un des amis du défunt qui se trouvait là de quoi payer le linceul. (Henry Murger, Scènes de la vie de bohème , 1848)
  2. (Vieilli) (Par extension) Tablier long fait le plus souvent de cette sorte de toile.
    • Il aperçut de loin, sur la route, le cabriolet de son patron, et à côté un homme en serpillière qui tenait le cheval. (Gustave Flaubert, Madame Bovary, 1867)
  3. (France) Torchon en toile grossière destiné au lavage des sols.

Dérivés[modifier]

Variantes orthographiques[modifier]

Synonymes[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]