truffe

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : truffé

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XIIIe siècle) Emprunté à l'ancien occitan trufa [1], au sens propre au XVe siècle et au sens figuré de « moquerie » un siècle auparavant ; ce sens figuré s'expliquant par la difficulté de la recherche des truffes qui paraissent se jouer de ceux qui les cueillent. L’occitan est issu du latin vulgaire tufera, de tufer « truffe », forme osco-ombrienne du latin classique tuber. Les botanistes du XVIIe siècle l’ont également employé avec le sens de « pomme de terre », également rendu par cartoufle (dans le Vivarais, Lyonnais, Franche-Comté, Bourgogne), adaptation du suisse alémanique cartoffel, lui-même probablement adapté de l'italien tartuffoli (« pomme de terre », relevé par le botaniste bâlois Gaspard Bohin en 1596), dérivé de tartufo (« truffe »), issu du latin terrae tuber *terri tufer. De l'italien, véhiculé par la Suisse, provient l'allemand Tartuffel (1651), Cartoffel (1758), Kartoffel. Sur les voies de pénétration de la pomme de terre, ainsi que sur d'autres appellations, → voir patate, pomme de terre et tartuffe.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
truffe truffes
\tʁyf\
Truffe noire (1)
Des truffes au chocolat (2)

truffe \tʁyf\ féminin

  1. Forme particulière de champignons de la famille des ascomycètes du genre des tubéracées; champignons souterrains, charnus, compacts, recherchés pour leur arôme et pour leur saveur dont l’espèce la plus intéressante et la plus connue est la truffe noire ou truffe du Périgord.
    • Très prisée pour ses qualités gustatives et ses vertus thérapeutiques, la truffe a aussi « un énorme intérêt environnemental et pastoral parce qu’elle favorise le développement de la plante et multiplie par dix la biomasse », explique Imed Sbissi de l'IRA. (Marie Verdier -En Tunisie, on cherche des solutions pour les zones arides – Journal La Croix, page 27, 18 novembre 2015)
    • Une sauce, des boudins blanc, une dinde farcie aux truffes
  2. (Par analogie) Friandise, pâtisserie en forme de truffe à base de chocolat.
    • Une truffe au chocolat.
  3. (Familier) Personne naïve ou stupide.
    • Je suis une vraie truffe en informatique !
  4. (Vieilli ou régional) Pomme de terre.
  5. (Familier) (Populaire) Se dit du nez quand il est gros et épaté.
    • Ce n’était pas un nez, mais une énorme truffe !
  6. (Familier) Bout du nez du chien et par extension de certains autres animaux.
    • L'analyse de l'empreinte de la truffe du chien permet une identification de l'animal aussi précise que les empreintes digitalers chez l'homme.
    • Sylvestre (Sylvester en VO), le chat blanc et noir à truffe rose, est un personnage de dessin animé où il apparait en duo avec le canari Titi.
    • En juillet 2002, le Parlement bulgare a voté une loi interdisant les prestations d'ours dansants. Jusque là arrachés à la mère encore bébés, un anneau de fer leur était introduit à vif dans la truffe.
  7. (Familier) Personne naïve ou stupide.
    • Je suis une vraie truffe en informatique !

Dérivés[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Forme de verbe[modifier]

Conjugaison du verbe truffer
Indicatif Présent je truffe
il/elle/on truffe
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je truffe
qu’il/elle/on truffe
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
truffe

truffe \tʁyf\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de truffer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de truffer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de truffer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de truffer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de truffer.

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Ancien français[modifier]

Nom commun[modifier]

truffe \Prononciation ?\ féminin

  1. Variante de trufe.

Références[modifier]