à-coup

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Composé de à et coup

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
à-coup à-coups
/a.ku/

à-coup /a.ku/ masculin

  1. Mouvement saccadé, temps d’arrêt brusque. Il se dit entre autres en parlant des mouvements de ce genre et des temps d’arrêt qui nuisent à la précision, à la régularité dans les exercices d’équitation et dans les manœuvres d’une troupe.
    • Agir, marcher, trotter par à-coups.
    • Si le guide d’un peloton ne marche pas également, il occasionne des à-coups.
  2. (Figuré) Cahot intermittent, accident de parcours, changement brusque.
    • Dès lors, sortant d’une pénible et longue période de tâtonnements et d’à-coups, le Maroc commençait à voir les conditions mêmes de sa restauration se fixer. (Wladimir d’Ormesson, La Question de Tanger in « La Revue de Paris », 1922)
  3. (Physique) Dérivée de l’accélération par rapport au temps.
    • La cinématique de l’ascenseur décrit le mouvement d’une cabine d’ascenseur dans une cage, en l’absence de masse ou de force. Il s’agit de trouver l’accélération maximale et l’à-coup (modification de l’accélération) pouvant être supportés sans gêne par les passagers, en vue de garantir le meilleur confort possible. (Rapport de gestion 2002 Groupe Schindler, 2002, p. 68)

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

  • par à-coups, brusquement, itérativement mais sans régularité.
    • Ma voiture avance par à-coups.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]