électricité

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(1720) De l’anglais electricity attesté depuis 1646.

Electricité est un mot provenant du grec ἤλεκτρον èlektron signifiant ambre jaune. Les Grecs anciens avaient découvert qu’en frottant l’ambre jaune, ce matériau produit une attirance sur d’autres objets légers (phénomène d'électrostatique) et, parfois des étincelles.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
électricité électricités
/e.lɛk.tʁi.si.te/
Publicité de 1932 pour les usages domestiques de l'électricité

électricité /e.lɛk.tʁi.si.te/ féminin

  1. (Physique) Une des manifestations physiques de l’électromagnétisme, déplacement de particules chargées.
    • L'influence de l’électricité atmosphérique sur les congestions cérébrales est encore problématique. (Gabriel Andral, Cours de Pathologie interne professé á la Faculté de Médecine de Paris, recueilli & rédigé par Amédée Latour, 2e éd., p.306, 1837)
    • Seulement là où les choses diffèrent, l’électricité se manifeste ; et il est présumable qu’elles ne diffèrent jamais là où l’électricité n’est pas développée, sinon apparente. (Edgar Poe, Eureka, 1848, traduction de Charles Baudelaire, 1864)
  2. (Électricité) Forme d’énergie très utilisée depuis le XIXe siècle.
    • Soirs de Paris ivres du gin
      Flambant de l'électricité
      Les tramways feux verts sur l'échine
      Musiquent au long des portées
      De rails leur folie de machines.
      (Guillaume Apollinaire, La Chanson du Mal-aimé dans Alcools, 1913)
    • Mais avec un petit poële net, propre, chauffé par l’électricité et pourvu de thermomètres, avec des températures absolument contrôlables et des écrans protecteurs, la cuisine pourrait devenir une distraction et un amusement même pour les dames âgées ou valétudinaires. (H.G. Wells, Anticipations, 1902 - traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, 1904)
    • Mais ils n'avaient pas à leur disposition tant de rotatives actionnées par l'électricité pour imprimer ça tous les jours dans les cerveaux de quatre-vingt-dix millions d'adultes […]. (Victor Serge, Portrait de Staline -1940)
  3. (Par ellipse) Lumière des ampoules électriques.
    • Du dehors, à la clarté brutale de l'électricité, je pus apercevoir des couples se désunir et plusieurs individus se défaire, avec un geste brusque, de couteaux ou de revolvers. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, 1927)
    • Aussitôt, comme par enchantement, tout l'établissement s’illumine. L’électricité jaillit de tous côtés. (Jacques Mortane, La guerre des airs : Traqués par l'ennemi, p.69, Baudinière, 1929)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]