châlit

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

  • Deux possibilités :
    • Soit issu du latin [1] populaire * catalectus, composé de cata- et lectus
    • Soit issu du croisement de catasta, « estrade où sont exposés les esclaves mis en vente », « lit de supplice, sorte de gril » et de lectus, « lit ».
  • (1160) chäelit, « lit de parade pour un mort »
  • (1174) chaelit, « bois de lit »
  • (xvie siècle) chalit
  • (xviiie siècle) châlit

Considéré comme vieilli à partir de 1680.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
châlit châlits
/ʃa.li/

châlit /ʃa.li/ masculin

Bois de lit de Jeanne d'Albret.
  1. (Désuet) (Mobilier) Encadrement en bois ou en fer d’un lit, souvent muni d'un chevet à sa tête, de battants sur les côtés et d'un pied de lit.
    • Or, dans ces tanières, les Solognots avaient « de bons lits de plume » comportant châlit de bois, paillasse, « lit » proprement dit — c’est-à-dire matelas de plume — traversins de plumes d’oie, couverture de droguet, rideaux, coussins et festons. (Jean-Louis Flandrin, Familles, Points, coll. Histoire, p. 119)
    • Le châlit au Moyen Âge renfermait un sommier constitué d'une planche (châlit bordé) ou d’un fond de cordes ou de nattes entrecroisées (châlit cordé).
    • (Moderne) (Par analogie) Depuis toujours, le lit est le lieu du souvenir. Gagné de haute lutte, quand elle était au camp [de concentration nazi], lorsqu'elle pouvait tromper les kapos et rester cachée un moment de plus sous la guenille qui servait de couverture. C'était aussi dans ce châlit étroit qu'elle parlait à voix basse avec sa mère et Milou, serrées toutes trois. (Jocelyne Sauvard, Simone Veil — La force de la conviction, l'Archipel, Paris, 2012, p. 51)

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikicode]

  • chalit
    • Deux paillasses de fougère occupent un chalit adroitement charpenté […]. (Jean Rogissart, Passantes d'octobre, 1958)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]