faquin

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Il y a deux hypothèses sur l’étymologie de faquin :

  1. En 1534, Rabelais l’utilise au sens de « portefaix », de l’ancien français facque, ou fasque, lui-même du néerlandais fak (« poche »). L’italien moderne facchino a conservé le sens de « portefaix », inusité en français moderne ;
  2. Guiraud le fait venir d’un radical fasc-, apparenté au latin fascis (« faix, charge »). (Le Grand Robert de la Langue Française, 2e éd.)

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
faquin faquins
/fa.kɛ̃/

faquin /fa.kɛ̃/ masculin

  1. (Vieilli) Portefaix.
  2. (Vieilli) (Littéraire) Homme de peu de valeur, mal élevé et méprisable.
    • C’est un faquin.
    • Ce n’est qu’un faquin.
    • On l’a traité comme un faquin.
  3. (Vieilli) Personnage fier, insolent, hautain ou impertinent.
    • Son pied battait des appels, il les provoquait, les menaçait de la voix, du regard, de tout son être tendu comme un ressort. "Eh ! cria Pontraille, le faquin va m'éborgner !" (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

→ voir salaud (3)

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

  • faquin fieffé.'Il s’est dit d’un mannequin de bois ou de paille contre lequel on courait avec une lance pour s’exercer dans les joutes.

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]