forban

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Déverbal de *forbannir (non attesté, mais dont l’existence est postulée par l’attestation, en bas latin mérovingien, au VIe siècle, de forbannire), probablement du francique *firbannjan « bannir » (→ voir verbannen en allemand) , avec influence de la préposition fors à l'initiale [1]. Quelqu'un qui est rejeté hors du ban.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
forban forbans
/fɔʁ.bɑ̃/

forban /fɔʁ.bɑ̃/ masculin

  1. (Autrefois) Pirate, voleur de mer, qui naviguait sans commission d’aucun gouvernement, sans lettre de marque ou de lettre de course.
  2. (Figuré) Se dit de celui qui est capable de tous les méfaits.
    • Que veux-tu faire avec des forbans de cette espèce ? Disqualifié, fichu, méprisé, il n'en continuait pas moins à rançonner ses contemporains. (Victor Méric, Les compagnons de l'Escopette, 1930, p. 103)
    • Frank Harris, […], combina un déjeuner au cours duquel Wilde stimula si habilement la vanité du forban à cervelle d'oiseau que celui-ci en vint à s'enorgueillir de son ignominie. (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942, note de bas de page, p.128)

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]