voleur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivé de voler (verbe 2) avec le suffixe -eur.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin voleur
/vɔ.lœʁ/
voleurs
/vɔ.lœʁ/
Féminin voleuse
/vɔ.løz/
voleuses
/vɔ.løz/

voleur /vɔ.lœʁ/ masculin (équivalent féminin : voleuse)

  1. Homme qui effectue un vol, qui dérobe, s'approprie le bien d’autrui, ou l’a déjà fait.
    • HARPAGON criant au voleur dès le jardin, et venant sans chapeau. Au voleur ! au voleur ! à l’assassin ! au meurtrier ! Justice, juste ciel ! Je suis perdu, je suis assassiné ; on m’a coupé la gorge : on m’a dérobé mon argent. (Molière, L’Avare où l’École du mensonge, acte IV, scène 7)
    • Le chevalier d’industrie, la fille de joie, le voleur, le brigand, et l’assassin, le joueur, le bohème sont immoraux, et le brave bourgeois éprouve à l’égard de ces « gens sans mœurs » la plus vive répulsion. (Max Stirner, cité dans Le Stirnérisme, Émile Armand, 1934)
    • Bref, bredouille la maréchaussée, autant que pour un voleur ou un contrebandier ! On y était bien habitué, allez : pas de semaines qu'une poule disparaisse. (Jean Rogissart, Mervale, p.20, Denoël, 1937)
    • En plus, son papa, qui a parfois des idées saugrenues, lui raconte l'histoire de la cour des Miracles, le repaire au Moyen Age de tous les voleurs, tire-laine et autres bandits qui infestaient la ville de Paris. (Alain Chennevière, La cour des Miracles, Magnard, 2002)
    • Les voleurs de temps sont les voleurs les plus courantes d’aujourd’hui.
  2. (Par extension) Personnes morales effectuant un vol (des sociétés, des entreprises ou encore des gouvernements).
    • Le voleur, dans cette histoire, c’est le gouvernement lui-même.
  3. (Par hyperbole) Personne qui exige plus qu’elle ne devrait demander.
    • Ce marchand est un voleur, il vend ce vieux truc pour cent euros !
  4. (Par extension) Êtres vivants dont les actes sont interprétés comme du vol.
    • La hyène est souvent considérée comme une voleuse, car elle tente parfois de s’accaparer des proies tuées par d’autres animaux.

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

  • (Vieilli) Il est fait comme un voleur : se dit de Quelqu’un dont l’habillement est en désordre, est en mauvais état.

Hyponymes[modifier | modifier le wikitexte]

Pour les êtres vivants (4) :

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin voleur
/vɔ.lœʁ/
voleurs
/vɔ.lœʁ/
Féminin voleuse
/vɔ.løz/
voleuses
/vɔ.løz/

voleur /vɔ.lœʁ/ masculin

  1. Qui vole, qui dérobe.
    • Jean-Pierre est à la fois menteur et voleur.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Aide sur le thésaurus voleur figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : crimes et délits.

Références[modifier | modifier le wikitexte]