provoco

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Latin[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De voco (« appeler ») avec le préfixe pro-.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

provocō, infinitif : provocāre, parfait : provocāvī, supin : provocātum /Prononciation ?/ transitif (conjugaison)

  1. Provoco.
  2. Appeler dehors, faire venir.
    • provocare diem, faire paraître le jour (en parl. de l'Aurore).
    • provocare aliquem cantatum, faire sortir quelq'un pour le faire chanter.
  3. Inviter à, engager à, provoquer.
    • provocare aliquem ad pugnam, provoquer quelq'un au combat.
  4. Défier, rivaliser avec.
    • provocare aliquem in aleam, Plaute : défier quelq'un au jeu de dés.
    • provocatus pedibus, défié à la course.
    • provocare aliquem tesseris, défier quelq'un au jeu de dés.
    • provocare aliquem virtute, rivaliser de vertu avec quelq'un.
    • elegiā Graecos provocare, le disputer aux Grecs dans l'élégie.
  5. Provoquer, agacer, exciter, faire naitre.
    • mero aliquem provocare, Senecca : inviter quelq'un à boire.
    • provocare aliquem ad bibendum, pousser quelq'un à boire.
  6. En appeler à, faire appel à, avoir recours à.
    • provocare ad populum, Cicéron : en appeler au peuple.
    • provocare judicem, avoir recours à un juge.
    • provocare ad Catonem, Cicéron : s'en référer à Caton.

Note : Par convention, les verbes latins sont désignés par la 1re personne du singulier du présent de l’indicatif.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés dans d’autres langues[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]