épervière

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Epervière, Épervière

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1778) (Nom 1) D’épervier, parce que les Anciens pensaient que cette plante fortifiait la vue de l’oiseau.
(Date à préciser)(Nom 2) Le nom générique de l'épervière boréale est de création récente et vient de la substantivation de l'épithète dans le nom chouette épervière qui était le nom vernaculaire normalisé antérieur de cette espèce. L'épithète, elle, vient de la ressemblance avec l'autour des palombes et les éperviers qu'a cette espèce de strigidé, par sa posture et sa silhouette générales, de même que les rayures horizontales caractéristiques de l'épervière boréale. En Amérique du Nord, on a même comparé la niche écologique qu'occupe l'épervière boréale (Surnia ulula) dans le Grand Nord à celle qu'occupe l'épervier de Cooper (Accipiter ccoperii) plus au sud, d'où la première est absente.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
épervière épervières
\e.pɛʁ.vjɛʁ\
L'épervière piloselle (Pilosella officinarum), ou simplement piloselle, est l'une des espèces d'épervière (1) les plus cosmopolites.
L'épervière orangée (Hieracium aurantiacum), l'une des plantes de terrains vagues les plus familières, est une espèce d'épervière (1) de distribution cosmopolite.
L'épervière boréale (Surnia ulula) est la seule espèce d'épervière (2) chez les strigidés.

épervière \e.pɛʁ.vjɛʁ\ féminin

  1. (Botanique) Genre de plantes herbacées, de la famille des Astéracées (Composées), dont il existe un très grand nombre d’espèces.
    • Ils allaient ainsi sur l’herbe rase d’un chemin stérile, où surgissaient de loin en loin épervières et matricaires. — (André Dhôtel, Le Train du matin, collection « Folio », Gallimard, 1975, p. 42)
  2. (Ornithologie) Genre monospécifique (Surnia) de rapace holarctique de la famille des strigidés (qui comprend hiboux, chouettes, etc.) habitant les forêts boréales de conifères ou mixtes, de moeurs diurnes contrairement à la plupart des autres membres de la famille, caractérisé par une longue queue, une tête large et aplatie et une marque noire faisant un collier en V.
    • L'épervière boréale est encore appelée chouette épervière, et son nom générique provient de la substantivation de ce nom spécifique antérieur.

Notes[modifier le wikicode]

En biologie, le nom binominal et les autres noms scientifiques (en latin) prennent toujours une majuscule. En français, les naturalistes mettent fréquemment une majuscule aux noms de taxons supérieurs au genre.
Un nom vernaculaire ne prend pas de majuscule, mais on peut en mettre une quand on veut expliciter le fait que l’on ne parle pas d’individus, mais que l’on veut parler de l’espèce, du genre, de la famille, de l’ordre, etc.

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Plante de la famille des astéracées (1) (simplifié)

Rapace de la famille des strigidés (2) (simplifié)

Hyponymes[modifier le wikicode]

Plante de la famille des astéracées (1)

Rapace de la famille des strigidés (2)

Forme d’adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin épervier
\e.pɛʁ.vje\
éperviers
\e.pɛʁ.vje\
Féminin épervière
\e.pɛʁ.vjɛʁ\
épervières
\e.pɛʁ.vjɛʁ\

épervière \e.pɛʁ.vjɛʁ\

  1. Féminin singulier de épervier.

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]