hibou

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1530) Huiboust, puis hibou (1535). Origine incertaine, probablement onomatopéique, du type hou, houhou.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
hibou hiboux
(h aspiré)\i.bu\
Le hibou moyen-duc, un hibou (1)
Le hibou des marais (Asio flammeus) est un exemple de hibou (au sens propre) (2) à aigrettes très réduites.
Le hibou strié (Pseudoscops clamator) des forêts néotropicales est un exemple de hibou (au sens propre) (2) aux aigrettes bien développées.
Armoiries avec un hibou (sens héraldique)

hibou (h aspiré)\i.bu\ masculin

  1. (Ornithologie) (Génériquement) (Familier) Nom ambigu désignant de façon générale tout rapace nocturne caractérisé par de grands yeux frontaux entourés par un cercle de plumes, et qui porte notamment des aigrettes (faisceaux de plumes) sur la tête, caractéristique le distinguant principalement des chouettes, qui est également un substantif ambigu désignant plusieurs genres de rapaces nocturnes peu apparentés les uns aux autres.
    • […], cela me serait insupportable, d’autant plus que, la nuit venue, je ne verrai rien, n’étant point nyctalope comme les hiboux, les chouettes, les hulottes et les chats de gouttière. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. II, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • Le hibou ulule, tutube et bouboule (ou bubule).
  2. (Ornithologie) (Spécifiquement) Nom normalisé désignant trois genres de rapaces nocturnes (Nesasio, Pseudoscops et Asio) comportant un total de neuf espèces, dont des espèces familières répandues dans l'Ancien Monde comme dans le Nouveau Monde telles le hibou des marais (Asio flammeus) et le hibou moyen-duc (Asio otus), caractérisées par la présence d'aigrettes de taille variable, une taille moyenne,
  3. (Figuré) (Familier) Homme mélancolique et qui fuit la société.
    • Vous nous voyez chagrins ainsi que des hiboux, et vous vous amusez à faire les yeux doux. — (François Le Métel de Boisrobert, La Belle plaideuse, 1655)
    • C’est un hibou, un vrai hibou.
  4. (Figuré) (Familier) Homme qui, dans une compagnie, se tient à l’écart sans rien dire.
  5. (Entomologie) Synonyme de fiancée (papillon Noctua pronuba).
  6. (Héraldique) Meuble représentant l’animal du même nom dans les armoiries. Il est généralement positionné comme la chouette dont il se distingue par les oreilles. À rapprocher de chouette et hulotte.
    • De gueules au hibou d’argent, qui est de Village-Neuf → voir illustration « armoiries avec un hibou »

Notes[modifier le wikicode]

Seuls sept noms français en -ou ont leur pluriel en -oux au lieu de -ous : bijou, caillou, chou, genou, hibou, joujou, et pou. Les mots chouchou et ripou hésitent entre les deux pluriels en -s et en -x. Voir aussi : viens mon chou, mon bijou, mon joujou, sur mes genoux, et jette des cailloux à ce hibou plein de poux.

Notes[modifier le wikicode]

En biologie, le nom binominal et les autres noms scientifiques (en latin) prennent toujours une majuscule. En français, les naturalistes mettent fréquemment une majuscule aux noms de taxons supérieurs au genre.
Un nom vernaculaire ne prend pas de majuscule, mais on peut en mettre une quand on veut expliciter le fait que l’on ne parle pas d’individus, mais que l’on veut parler de l’espèce, du genre, de la famille, de l’ordre, etc.

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Note : Dans de nombreuses langues, l’équivalent du terme hibou désigne aussi la chouette (un autre large groupe d’espèces de la famille des strigidae), mais également l’effraie.

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Rapace de la famille des strigidés (1,2) (simplifié)

Hyponymes[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]