chouette

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Chouette

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De l’ancien français choete, çuete, diminutif de choe, choue (« chouette »), du vieux-francique *kāwa « coâ, choucas » (cf. néerlandais kauw), apparenté à l'anglais chough, suédois kaja et gaulois cauannos.
L’interjection est à rapprocher de chou.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
chouette chouettes
\ʃwɛt\
Une chouette sur une branche. (1)
Une chouette. (4)

chouette \ʃwɛt\ féminin

  1. Oiseau rapace, généralement nocturne, qui, à la différence du hibou, n’a pas d’aigrettes.
    • […] cela me serait insupportable, d’autant plus que, la nuit venue, je ne verrai rien, n’étant point nyctalope comme les hiboux, les chouettes, les hulottes et les chats de gouttière. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. II, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
  2. (Familier) Employé en accompagnement des mots généraux tels que bidule, machin, truc pour désigner des objets inconnus.
    • C’est quoi c’bidule truc machin chouette ?
  3. (Baie de Saint-Brieuc) Araignée de mer (crabe).
    • Ainsi, dans la baie de Saint-Brieuc, on appelle le dormeur un « poing clos », une étrille, un « cerf anglais », et une araignée de mer, une « chouette ». — (Bretagne Magazine, été 2009)
  4. (Entomologie) Papillon de jour de la famille des lasiocampidés (Lasiocampidae).
    • La chenille de la chouette se nourrit sur des cyprès, des genévriers, des thuyas ou des chênes.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Hyperonymes[modifier]

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
chouette chouettes
\ʃwɛt\

chouette \ʃwɛt\ masculin et féminin identiques

  1. (Familier) Qui plait (à celui qui emploie le mot) ; sympa.
    • Ainsi, défilèrent consécutivement les qualificatifs de dément, délirant, chouette, bath, et pas mal. On pouvait tout aussi bien dire d’une fille qu’elle était chouette et d’une capitale étrangère visitée à Pâques que c’était pas mal. — (Philippe Labro, Des Feux mal éteints, chap. 2, Éditions Gallimard, 1967, 2014)
    • Un décor antillais du tonnerre… Avec un escalier immense devant un palais… Je ne sais pas où l’auteur avait vu un truc comme ça aux Antilles, mais qu’importe, c’était du chouette. — (Jo Barnais [Georges Auguste Charles Guibourg, dit Georgius], Mort aux ténors, ch. I, Série noire, Gallimard, 1956, p. 12)
    • Avant, ses parents étaient chouettes, mais depuis quelques mois, ils la fliquent, la surveillent. De vrais empêcheurs de tourner en rond ! Coincés, rigides, autoritaires et injustes. Elle n’a le droit de rien faire. — (Alexandra Jacquet, Ténèbres 2016, vol. 1 : Baxter Street, éd. Brage, 2016)
  2. Relatif à Saint-Just-d’Avray, commune française située dans le département du Rhône.

Traductions[modifier]

Interjection [modifier]

chouette \ʃwɛt\

  1. (Familier) Interjection exprimant la satisfaction, utilisée quand l’on apprend une nouvelle agréable.
    • Chouette ! On va à la mer cet été !
    • Des crêpes ? Chouette !

Synonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

  • France : écouter « chouette [ʃwɛt] »

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]