конь

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Biélorusse[modifier]

Étymologie[modifier]

Du vieux slave конь, konĭ.

Nom commun [modifier]

Конь.

конь kon’ \konʲ\ masculin

  1. (Zoologie) Cheval.

Prononciation[modifier]

  • Biélorussie : écouter « конь [konʲ] »

Russe[modifier]

Étymologie[modifier]

Du vieux slave конь, konĭ.

Nom commun [modifier]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif конь ко́ни
Génitif коня́ коне́й
Datif коню́ коня́м
Accusatif коня́ коне́й
Instrumental конём коня́ми
Prépositionnel коне́ коня́х
Nom de type 2f selon Zaliznyak
Cas Singulier Pluriel
Nominatif конь ко́ни
Génitif ко́ня ко́ней
Datif ко́ню ко́ням
Accusatif ко́ня ко́ней
Instrumental ко́нем ко́нями
Prépositionnel ко́не ко́нях
Nom de type 2a selon Zaliznyak
Конь.

конь \konʲ\ masculin animé (équivalent féminin : лошадь)

  1. (Zoologie) Cheval mâle.
  2. (Jeu d’échecs) Cavalier.
    • шах конём
      échec au cavalier.
  3. (Sport) Cheval d’arçon.
    • упражнения на коне.
      exercices de cheval d’arçon.

Notes[modifier]

  • La déclinaison actuelle de ce mot correspond au premier tableau (classe 2f). Il existe une déclinaison ancienne qui suivait le modèle 2a (deuxième tableau).

Synonymes[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]


Hyperonymes[modifier]

Prononciation[modifier]

  • (Région à préciser) : écouter « конь [kɔnʲ] »

Voir aussi[modifier]

Vieux slave[modifier]

Étymologie[modifier]

(Nom 1) Du proto-slave *konjь d’origine discutée :
  1. Selon Julius Pokorny, de l’indo-européen commun *h₁éḱwos[1] (« cheval ») ; mais à equ-ito correspond jez-dit de même qu’à aqu-arium correspond jez-ero - voir *h₁éḱwos pour les explications détaillées sur le lien sémantique entre « cheval, coursier » et « eau, courant » ;
  2. Max Vasmer, l’apparente au grec ancien κεμάς, kémas (« jeune daim sans andouillers ») ; конь, konĭ serait alors la crase de комонь, komonĭ (« cheval ») d’un radical *kem-[1] (« couper », de là le sens de « écorné, sans corne ») qui donne le russe комолый, komoliy (« écorné »), комель, komeľ (« tronc, arbre coupé ») et le tchèque kmen (id.) - par opposition à крава, krava (« vache, bétail à corne »), les Slaves ont désigné le cheval comme « bête sans corne ». Note : la dérivation sémantique peut également être « hongre, cheval "coupé" » → voir skopec (« mouton »), кобыла, kobyla et le latin cabo, caballus.
(Nom 2) Apparenté[1] au latin re-cens (« nouveau, récent »), de l’indo-européen commun *ken- (« commencer, être jeune, nouveau ») qui donne aussi зачѧти, za-čęti (« commencer »).

Nom commun 1 [modifier]

Cas Singulier Pluriel Duel
Nominatif конь кониѥ кони
Génitif кони конии конию
Datif кони коньмъ коньма
Accusatif конь кони кони
Instrumental коньмь коньми коньма
Locatif кони коньхъ конию
Vocatif кони

конь (konĭ) masculin (équivalent féminin : кобыла)

  1. (Zoologie) Cheval.

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Dérivés dans d’autres langues[modifier]

Nom commun 2[modifier]

конь (konĭ) masculin

  1. Commencement, limite.

Dérivés[modifier]

Références[modifier]

  • Ralja Mixajlovna Cejtlin, Emilie Bláhová, Radoslav Večerka (éditeurs), Staroslavjanskij slovar’ po rukopisjam 10–11 vv [Dictionnaire vieux slave (selon les manuscrits des Xe et XIe siècles)], Izdatel’stvo « Russkij jazyk », Moscou, 1994, 1999
  • Josef Kurz et al. (éditeurs), Slovník jazyka staroslověnského [Dictionnaire du vieux slave] (Lexicon linguae palaeoslovenicae), Nakladatelství Československé akademie věd/Euroslavica, Prague, 1958-1994
  1. a, b et c Julius PokornyIndogermanisches etymologisches Wörterbuch, 1959 → consulter cet ouvrage