acolyte

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin acolythus, variante de acoluthus, emprunté au grec ancien ἀκόλουθος, akolouthos (« suivant »).

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
acolyte acolytes
\a.kɔ.lit\

acolyte \a.kɔ.lit\ masculin et féminin identiques

  1. Clerc promu à l’un des quatre ordres mineurs et dont l’office est de servir à l’autel le prêtre, le diacre et le sous-diacre lors des célébrations liturgiques.
    • Faire les fonctions d’acolyte à une grand-messe.
    • Comme marque propre de son office, l'acolyte reçoit un petit sac pour porter les saintes espèces. (Éleuthère Kumbu ki Kumbu, Vie et ministère des prêtres en Afrique, 1996)
  2. (Par extension) (Péjoratif) Personne qui est au service de quelqu’un d’autre, ou son compagnon.
    • Et, comme dans le récit de sa mère, cet homme qui vient à elle, le rire aux lèvres, c'est Concini ! Derrière lui, deux acolytes sautent dans la salle. (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » #31, 1907)
    • Il ne fait que traîner et faire des bêtises avec ses deux acolytes.
    • C’est son digne acolyte.

Synonymes[modifier]

Compagnon
complice

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Prononciation[modifier]

Paronymes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin acolythus.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
acolyte
\a.kə.lit\
acolytes
\a.kə.lits\

acolyte

  1. Acolyte.

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

  • acolyte sur Wikipédia (en anglais) Wikipedia-logo-v2.svg