alliance

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De allier.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
alliance alliances
\a.ljɑ̃s\
Une alliance. (5)

alliance \a.ljɑ̃s\ féminin

  1. Union entre personnes, qui est le résultat d’une entente ou d’un pacte.
    • Cette alliance des « partis ouvriers » avec des formations « bourgeoises ou petite-bourgeoises » allaient les empêcher de prendre les mesures énergiques et « anticapitalistes » que réclamait la situation économique et sociale du pays. (Françoise Bosman, ‎Jean-François Chanet & al., La fédération de l'éducation nationale, 1928-1992 : histoire et archives en débat, Presses universitaires du Septentrion, 2010, p.160)
  2. (Religion) Union entre Dieu et les hommes.
    • Arche d’alliance. → voir arche.
  3. (Politique) Union, de la confédération qui se fait entre deux ou plusieurs États pour leurs intérêts communs.
    • Toutes les parties idéologiques des traités locarniens sont tombées l'une après l'autre. Et le résidu constitue l’alliance. (André Géraud, L'assistance mutuelle franco-britannique, dans la revue Politique étrangère, 1937, vol. 2, n°2, p.111)
    • Ce peuple avait une ancienne alliance avec la France.
    • Faire alliance avec un peuple.
    • Contracter, conclure une alliance.
    • L’alliance qui existe entre ces deux souverains.
    • Ils ont formé une alliance redoutable.
    • Renouveler une alliance.
    • Rompre une alliance.
    • Deux partis font alliance, ont contracté une alliance, etc.
  4. Liens contractés par le mariage.
    • Il a fait une grande alliance, une alliance honorable en mariant sa fille à un tel.
    • L’histoire a enregistré de nombreuses alliances entre ces deux maisons.
    • Se pousser dans le monde par des alliances profitables.
    • Bague, anneau d’alliance, ou, absolument,
  5. Bague d’or ou d’argent, symbole de l’union contractée par le mariage.
    • Acheter une alliance.
    • Porter au doigt une alliance.
    • Elle m’accompagne souvent au resto U de I’ÉcoIe et je pousse la plaisanterie jusqu’à m'acheter une alliance et la porter. ( Philippe Molle, Mémoires d’outre mers, 2005)
  6. Affinité entre un époux et les parents de l’autre époux.
    • Cousin, neveu par alliance.
  7. Affinité spirituelle.
  8. (Figuré) Union et mélange de plusieurs choses différentes, opposées, disparates.
    • Faire une alliance du sacré et du profane, du vice et de la vertu.
    • La hardiesse de certaines alliances de mots.
    • L’hémistiche « Il aspire à descendre » offre une heureuse alliance de mots.
  9. (Au pluriel) (Argot) (Rare) Poucettes.

Hyponymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

De l’ancien français alliance.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
alliance
\ʌˈlaɪ.əns\
alliances
\ʌˈlaɪ.əns.ɪz\

alliance

  1. Alliance.
  2. (Diplomatie) Entente.

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

  • alliance sur Wikipédia (en anglais) Wikipedia-logo-v2.svg

Ancien français[modifier]

Nom commun[modifier]

alliance \Prononciation ?\ féminin

  1. Variante de aloiance.