boucler

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De boucle, avec la désinence -er.

Verbe [modifier le wikicode]

boucler \bu.kle\ transitif 1er groupe (conjugaison) (pronominal : se boucler)

  1. Attacher, serrer avec une boucle.
    • Les deux travailleurs essuyèrent leurs visages trempés, réendossèrent leurs tuniques, bouclèrent leurs ceinturons, […]. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 357 de l’éd. de 1921)
  2. Mettre une boucle au nez d'un taureau, d'un porc, etc.
    • (Figuré) A partir de 1933 – moi, j'ai 5 ans –, j'entends parler des Allemands, du retour incroyable des Allemands ; on croyait qu'on les avait bouclés et puis qu'ils n'avaient qu'à se taire, or ils ont agi très vite. https://www.youtube.com/watch?v=f44lFi5Wl_4  à environ 2mn.
  3. Mettre en forme de boucles des cheveux.
    • Boucler des cheveux.
    • Boucler une perruque.
    • Elle est, tous les soirs, une heure à se friser, à se boucler.
  4. (Familier) Terminer.
    • L’affaire est bouclée.
    • Je n’ai pas pu supporter la pensée que toute ma vie était bouclée par serment, parce que j’entendais respecter le serment. — (Armand Salacrou, Une Femme libre, acte III, 1934)
    • Le budget est colossal pour un film de cul : 10 millions d’Euros ! Un truc inimaginable. On s'est mis à cinq maisons de prod’ pour arriver à boucler les crédits, quelques télés nous ont suivi aussi, par je ne sais quel miracle... — (Thibaut Amant, Sexworkers, Éditions Le Manuscrit, 2003, p. 58)
  5. (Familier) Fermer.
    • Je vérifiai mon révolver et bouclai mes cantines avec la quasi-certitude que le surlendemain nous servirions de pâture aux corbeaux du Saïs. — (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, p. 280)
    • On commence à chanter « Et glou et glou » en frappant nos paumes sur le plateau de table en formica, ce qui ennuie les autres clients. Personne ne nous dit de la boucler, pourtant – même pas la dame avec la coupe au bol qui n'arrête pas de nous mater. — (Cat Clarke, Revanche, traduit de l'anglais par Alexandra Maillard, éd. Robert Laffont, 2013, chap. 32)
  6. (Intransitif) Prendre la forme de boucles pour les cheveux.
    • Ses cheveux bouclent naturellement.
  7. (Intransitif) (Architecture) (Maçonnerie) Désordre latéral qui se produit petit à petit sur un mur ou celui-ci se bombe sur son élévation à cause du bouclement.
  8. (Pronominal) (Familier) Se fermer.
    • Le cycle se boucle.

Synonymes[modifier le wikicode]

Bomber à cause du bouclement 

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]


Prononciation[modifier le wikicode]

  • France : écouter « boucler [bu.kle] »

Références[modifier le wikicode]