boucler

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De boucle, avec la désinence -er.

Verbe [modifier]

boucler \bu.kle\ transitif 1er groupe (conjugaison) (pronominal : se boucler)

  1. Attacher, serrer avec une boucle.
    • Les deux travailleurs essuyèrent leurs visages trempés, réendossèrent leurs tuniques, bouclèrent leurs ceinturons, […]. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 357 de l’éd. de 1921)
  2. Mettre une boucle au nez d'un taureau, d'un porc, etc.
    • (Figuré) A partir de 1933 – moi, j'ai 5 ans –, j'entends parler des Allemands, du retour incroyable des Allemands ; on croyait qu'on les avait bouclés et puis qu'ils n'avaient qu'à se taire, or ils ont agi très vite. https://www.youtube.com/watch?v=f44lFi5Wl_4  à environ 2mn.
  3. Mettre en forme de boucles des cheveux.
    • Boucler des cheveux.
    • Boucler une perruque.
    • Elle est, tous les soirs, une heure à se friser, à se boucler.
  4. (Familier) Terminer.
    • L’affaire est bouclée.
    • Je n’ai pas pu supporter la pensée que toute ma vie était bouclée par serment, parce que j’entendais respecter le serment. (Armand Salacrou, Une Femme libre, acte III, 1934)
  5. (Familier) Fermer.
    • Je vérifiai mon révolver et bouclai mes cantines avec la quasi-certitude que le surlendemain nous servirions de pâture aux corbeaux du Saïs. (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, p. 280)
    • On commence à chanter « Et glou et glou » en frappant nos paumes sur le plateau de table en formica, ce qui ennuie les autres clients. Personne ne nous dit de la boucler, pourtant – même pas la dame avec la coupe au bol qui n'arrête pas de nous mater. (Cat Clarke, Revanche, traduit de l'anglais par Alexandra Maillard, éd. Robert Laffont, 2013, chap. 32)
  6. (Intransitif) Prendre la forme de boucles pour les cheveux.
    • Ses cheveux bouclent naturellement.
  7. (Intransitif) (Architecture) (Maçonnerie) Désordre latéral qui se produit petit à petit sur un mur ou celui-ci se bombe sur son élévation à cause du bouclement.
  8. (Pronominal) (Familier) Se fermer.
    • Le cycle se boucle.

Synonymes[modifier]

Bomber à cause du bouclement 

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]


Prononciation[modifier]

  • France  : écouter « boucler [bu.kle] »

Références[modifier]