soulier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XIIIe siècle) Du bas latin subtel (« creux sous la plante du pied ») dérivé de subtalaris (« [qui va jusque] sous le talon ») dérivé de talaris avec le préfixe sub- et refait, en bas latin en subtelaris (attesté au septième siècle chez Isidore de Séville). Le mot désignait une chaussure qui ne couvrait pas le dessus du pied, une sandale et a remplacé solea (« sandale »).
La forme soler est encore très vivante dans les dialectes wallon, picard, normand, occitan et lorrain.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
soulier souliers
\su.lje\

soulier \su.lje\ masculin

  1. Chaussure qui couvre tout ou seulement une partie du pied.
    • Ils remontaient au temps d'une certaine pègre pour qui la suprême élégance consistait à se pourvoir d'un couvre-chef de couleur tendre et de souliers vernis. (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Attablé, il expliqua à ses commensaux qu'il avait mouillé ses souliers en cheyant dans un fossé. (Jean Renard, En Anjou, quand 4 liards valaient un sou, Éditions Cheminements, 1997, p.184)
    • Il a mis ses souliers sous le sapin de Noël.
    • Je n’en fais pas plus de cas que de la boue de mes souliers, je ne m’en soucie nullement, je n’en fais aucun cas.
    • Il n’est pas digne de dénouer les cordons des souliers d’un tel, il lui est très inférieur en mérite.
    • Être dans ses petits souliers, être dans une situation gênante, critique, embarrassante.
    • Pendant qu’on lui faisait ce reproche, il était dans ses petits souliers.

Synonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

  • France : écouter « soulier [su.lje] »

Paronymes[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Ancien français[modifier]

Nom commun[modifier]

soulier \Prononciation ?\ masculin

  1. Variante de solier.

Références[modifier]