boutefeu

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : boute-feu

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Vient de l’ancien verbe français bouter (« mettre ») et de feu.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
boutefeu boutefeux
\but.fø\

boutefeu \but.fø\ masculin

  1. Baguette garnie à son extrémité d’une mèche d’étoupe qui servait à mettre le feu aux pièces d’artillerie ou aux mines.
    • Tantôt le boutefeu est composé de brins de roseau, ou de paille, ou d'aubier de tilleul... imprégnés de pulvérin... tantôt c'est de la poudre très fine enfermée dans une baguette creuse de Coudrier ou de sureau dont on a retiré la moelle. (Thierry Veyron, Essai sur l'évolution technique des houillères françaises et belges: 1800-1880, L'Harmattan, 1999, p.25)
    • Chaque canonnier était à sa place : l'un tenait une longue louche, un autre un boutefeu en bois et une grande bougie incandescente, prêt à allumer la poudre, […]. (C.-J. Sansom, Corruption, Place Des Editeurs, 2011)
  2. (Par extension) Celui qui mettait le feu au canon ou à des pièces d’artifice.
  3. (Figuré) Celui qui excite des discordes et des querelles.
    • Il a été le boutefeu de la sédition.
    • Ce sont de vrais boutefeux.
    • vous êtes le boute-feu, vous révolutionnez les consciences. (Alexandre Dumas, Joseph Balsamo, 1846)
  4. (Mines et carrières) Celui qui est affecté au tir des mines d’abattage et qui est chargé des procédures de sécurité, du chargement des mines, du tir et des procédures administratives inhérentes à la fonction.
    • La mise en œuvre des produits explosifs est effectuée par une personne à laquelle l’exploitant a conféré la qualité de boutefeu dans les conditions prévues au paragraphe 2. (Règlement général des Industries extractives institué par décret nº 80-331 du 7 mai 1980 modifié, France)
    • Il y a généralement un boutefeu par poste ayant à sa charge le minage, la surveillance de l'aérage et la tenue d'un rapport donnant à la maîtrise du quartier les renseignements relatifs à la durée de la foration, du bourrage, du scrapage. (Industrie minérale, 1967, vol.49, n°1-6, p.376)

Variantes orthographiques[modifier]

Synonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]