chaumière

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Dérivé de chaume, avec le suffixe -ière.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
chaumière chaumières
\ʃo.mjɛʁ\

chaumière \ʃo.mjɛʁ\ féminin

  1. Petite maison couverte d’un toit de chaume.
    • En mars 1783, 43 chaumières sont réduites en cendres en une demi-heure au Châtelet-sur-Retourne ; les pompes de Rethel et de Château-Porcien arrivent trop tard. — (Octave Guelliot, Villages et maison des Ardennes, dans la Revue de folklore français et de folklore colonial, Librairie Larose, 1937, vol. 8, p. 188)
  2. Habitation familiale ou vieille bâtisse rurale.
    • Chez le riche comme chez le pauvre, dans le château comme dans la chaumière, on reconnaît le principe ami comme le principe ennemi. — (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes)
    • Simple et rustique, elle est située, ma chaumière, comme une habitation de garde, à l’orée d’un joli bois de hêtres, et devant elle s’étendent, fermant l’horizon, des champs, tout verts, coupés de haies hautes. — (Octave Mirbeau, Ma chaumière, dans Lettres de ma chaumière, 1885)
  3. (Figuré) Tout lieu d'habitation familiale, foyer.
    • Le directeur national de santé publique n’était pas présent, dimanche, lors du point de presse, mais le premier ministre Legault a fait savoir que lui aussi a donné sa bénédiction au père Noël pour la livraison des cadeaux dans les chaumières. — (Agence QMI, « Distribution des cadeaux: le père Noël est un service essentiel, tranche Legault », Le journal de Québec, 21 décembre 2020)

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]