chevêche

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : cheveche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Incertain, mais date d'avant le XVIème siècle). Selon le Dictionnaire du moyen français du Trésor de la langue française[1], ce mot est de même racine que chat-huant et chouette, i.e. il est dérivé du latin cavannus (« chouette hulotte »). Selon Wartburg[2], cavannus aurait donné naissance non seulement à chevêche, mais également à chat-huant (vernaculaire pour la chouette hulotte), chat-cornu (synonyme de chat-huant), chouette et même chouan. Par contre, on doit considérer aussi une étymologie endossée par Littré, et qui s'appuie sur le lexique: en effet Godefroy[3] donne, parmi de multiples versions, chevesche et chevesce comme variantes de chevece, qui voulait dire d'abord bride du cheval, partie du casque qui entoure la tête, collet, et par ext., la tête elle-même. Sur cette base, Littré[4] a proposé que le nom de chevêche ait évolué de façon à évoquer la "tête remarquable" de la chouette hulotte (Strix aluco) à moins qu'il n'ait voulu parler de la chouette chevêche elle-même, (i.e. de la chevêche d'Athéna (Athene noctua)), nettement plus petite, et qui n'est pas originalement l'espèce désignée par le cavannus, i.e. la racine de chevêche selon l'hypothèse de Wartburg, qui correspond à la chouette hulotte. Il est donc probable que comme pour bien des termes vernaculaires, le nom de chevêche ait pu désigner plus d'une espèce de chouette au début avant que l'appellation ne se normalise au fil du temps.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
chevêche chevêches
\ʃə.vɛʃ\
ou \ʃvɛʃ\
La chevêche des terriers (Athene cunicularia) des deux Amériques est la seule chevêche (1) et l'un des rares strigidés qui soit essentiellement terrestres.
Une chevêche (2).

chevêche \ʃə.vɛʃ\, \ʃvɛʃ\ féminin

  1. (Ornithologie) Nom donné à deux genres de rapaces nocturnes de petite taille appartenant à la famille des strigidés et à la sous-famille des Surniinae, dont l'un, qui comprenait trois espèces endémiques aux îles Mascareignes, est éteint aujourd'hui et l'autre comprend 5 espèces, dont la plus connue classiquement est la chevêche d'Athéna —déesse poliade d'Athènes souvent représentée par une chevêche, car elle était aussi déesse de la Nuit — qui était autrefois appelée chouette chevêche; ces chouettes sont caractérisées par leur petite taille, leurs rayures ou taches pectorales blanc et brun, et leurs grands yeux jaunes pouvant paraître plus "expressifs" dû à la présence d'une lisière de plumes superciliaires blanches.
  2. (Génériquement) (Par ellipse) En absence d'une mention du nom de l'espèce, mot désignant classiquement et usuellement la chevêche d'Athéna ou chouette chevêche (Athene noctua).
    • Comme ils venaient de dépasser un assez gros tas de fagots qui, on ne sait pas pourquoi, les rassurait dans cette solitude, une chevêche s’envola d’un buisson. Cela fit un froissement de branches. Les chevêches ont une espèce de vol louche, d’une obliquité inquiétante. — (Victor Hugo, Les Travailleurs de la Mer)
    • Une petite chevêche imita le chat dans un arbre, et le chat lui répondit… — (Colette, Le veilleur, dans La maison de Claudine, Hachette, 1922, collection Livre de Poche, 1960, page 146.)

Notes[modifier le wikicode]

En biologie, le nom binominal et les autres noms scientifiques (en latin) prennent toujours une majuscule. En français, les naturalistes mettent fréquemment une majuscule aux noms de taxons supérieurs au genre.
Un nom vernaculaire ne prend pas de majuscule, mais on peut en mettre une quand on veut expliciter le fait que l’on ne parle pas d’individus, mais que l’on veut parler de l’espèce, du genre, de la famille, de l’ordre, etc.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

(simplifié)

Hyponymes[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. « chevêche », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971-1994 → consulter cet ouvrage
  2. Walther von Wartburg, Französisches Etymologisches Wörterbuch. Eine darstellung des galloromanischen sprachschatzes, Bonn, 1928
  3. Frédéric GodefroyDictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du IXe au XVe siècle, édition de F. Vieweg, Paris, 1881-1902 → consulter cet ouvrage
  4. « chevêche », dans Émile LittréDictionnaire de la langue française, 1872-1877 → consulter cet ouvrage