dédale

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Dédale, dedale

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De Dédale, personnage mythologique qui construisit le labyrinthe de Crète.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
dédale dédales
\de.dal\

dédale \de.dal\ masculin

  1. Labyrinthe, lieu où l’on s’égare, où l’on se perd, à cause de la complication des détours.
    • […], et je repris, avec tristesse, mon chemin à travers les dédales des rues. — (Comte de Lautréamont, Les Chants de Maldoror, 1869)
    • Fatigués d’avoir beaucoup erré dans la journée, nous nous endormîmes bientôt, malgré les hurlements lugubres du vent dans le dédale des dunes. — (Isabelle Eberhardt, Dans la dune)
    • Dans cet immeuble de sursis, de murmures, de chaises et de lits, au fond d’un dédale de couloirs et d’ascenseurs qui sentent le formol et la douleur, se cache une salle noyée de lumière. — (Ollivier Dyens, La Condition inhumaine. Essai sur l’effroi technologique, Flammarion, 2008, page 19)
  2. (Figuré) Embarras dont il est très difficile de sortir, choses très compliquées qu’il est difficile de concevoir nettement ou de débrouiller.
    • Cela vous engagera dans un dédale de procédures. Ne vous engagez pas dans ce dédale d’intrigues. Le dédale des lois.
    • Kyrié, Sans apostropher ma rhétorique dans l’emphase et la pléthore, j’analyserai elliptiquement, sans nul gallicisme, le dédale synchrone du cosmos politique caractérisé par des syndromes de crises paralysant l’organisation systématique de notre économie. — (Xenophón Zolótas, 2 octobre 1959)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • dédale sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]