esti

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Esti, ėsti

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Déformation phonétique de hostie.

Interjection [modifier]

esti \ɛs.ti\

  1. (Québec) Sacre, juron québécois, variante phonétique courante de hostie.
    • Il est où, le criss de livre, le seul, l'unique, qui va agir sur moi comme l'eau bouillante agit sur l'esti de poche de thé pour en révéler toutes les saveurs? — (Wajdi Mouawad, Le Devoir, 17 novembre 2010)

Variantes orthographiques[modifier]

Dérivés[modifier]

Variantes[modifier]

→ voir hostie

Prononciation[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Espéranto[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin esse.

Verbe [modifier]

Temps Passé Présent Futur
Indicatif estis estas estos
Participe actif estinta(j,n) estanta(j,n) estonta(j,n)
adverbe estinte estante estonte
Mode Conditionnel Subj. / Impératif Infinitif
présent estus estu esti
voir le modèle "eo-conj-intrans" --- voir le modèle "eo-form-conj"

esti \ˈes.ti\ intransitif

  1. Être.
    • Ĉu esti aŭ ne esti, — tiel staras
      Nun la demando: ĉu pli noble estas
      Elporti ĉiujn batojn, ĉiujn sagojn
      De la kolera sorto, aŭ sin armi
      Kontraŭ la tuta maro da mizeroj
      Kaj per la kontraŭstaro ilin fini?
      — (William Shakespeare, Hamleto, akto III)
      Être, ou ne pas être, c’est là la question.
      Y a-t-il plus de noblesse d’âme à subir
      la fronde et les flèches de la fortune outrageante,
      ou bien à s’armer contre une mer de douleurs
      et à l’arrêter par une révolte ?
    • mi estis estinta, mi estos estinta, mi estus estinta, ke mi estu estinta — (Louis de Beaufront, Grammaire et exercices de la langue internationale espéranto, 1906)
      j’avais été, j’aurai été, j’aurais été, que j’aie été
  2. Y avoir.

Dérivés[modifier]

Dérivés[modifier]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier]

Anagrammes[modifier]


Voir aussi[modifier]