ghost

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du nom du logiciel de clonage de données, de la société Symantec, Norton Ghost, de l’anglais ghost.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
ghost ghosts
\gɔst\

ghost \ɡɔst\ masculin

  1. (Anglicisme informatique) Clone de données, effectué à l'aide du célèbre logiciel Ghost.
    • Faire un ghost (image système) de Windows et Linux avec Ubuntu — (www.commentcamarche.net)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du moyen anglais gost.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
ghost
\ɡəʊst\
ghosts
\ɡəʊsts\

ghost \ɡəʊst\

  1. Fantôme, spectre.
  2. Fantasme.

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Verbe [modifier le wikicode]

Temps Forme
Infinitif to ghost
\ɡoʊst\
Présent simple,
3e pers. sing.
ghosts
\ɡoʊsts\
Prétérit ghosted
\ɡoʊst.ɪd\
Participe passé ghosted
\ɡoʊst.ɪd\
Participe présent ghosting
\ɡoʊst.ɪŋ\
voir conjugaison anglaise

ghost \ɡəʊst\ transitif et intransitif

  1. Écrire sous le nom d’un autre, « prêter sa plume » ou « louer sa plume » [Traductions possibles à partir de la suggestion de Ginette Duphily, cf. article nègre.]
    • Ghosting, of course, can also be done for articles, white papers, columns, corporate work, and speeches. — (Robert Bly, 88 Money-Making Writing Jobs, Sourcebooks, 2009, page 138. → lire en ligne)
      Prêter ou louer sa plume, bien sûr, peut également être fait pour des articles, des livres blancs, des chroniques, des travaux d'entreprise et des discours.
  2. (Informatique) (Plus rare) Copier un fichier ou un disque dur.
  3. (Rare) Hanter (haunt est plus commun).
    • Ghosts are thus projections of our innermost anxieties and this blurring of physical and psychological realities becomes reworked in Freud’s idea that the self is ghosted by the subconscious; or, as Castle puts it, “Ghosts ans spectres retain their ambiguous grip on the human imagination; they simply migrate into the space of the mind.” — (The Routledge Companion to Gothic (sous la direction de Catherine Spooner et Emma McEvoy), Routledge, octobre 2007, page 256. → lire en ligne)
      Les fantômes sont ainsi des projections de nos angoisses les plus profondes et ce flou des réalités physiques et psychologiques est retravaillé dans l’idée de Freud selon laquelle le moi est hanté par le subconscient ; ou, comme le dit Castle, « Les fantômes et les spectres conservent leur emprise ambiguë sur l'imagination humaine ; ils migrent simplement dans l'espace de l'esprit. »
  4. Faire le mort, ne plus répondre aux sollicitations d'un proche, particulièrement dans le cadre de rendez-vous amoureux.
    • I think he may be ghosting me.
    • However, a recent article in The New York Times discussed how popular culture has embraced a term called ghosting, which referes to when someone ends a relationship by ceasing contact and ignoring the person’s attempts to communicate, both in person and through electronic media (e.g. ignoring calls, text messages, and social networking messages; Safronova, 2015). — (E. D. Wesselmann et al., « Social Exclusion in Everyday Life », dans Social Exclusion : Psychological Approaches to Understanding and Reducing Its Impact (sous la direction de Paolo Riva et Jennifer Eck), Springer, 2016, page 13. → lire en ligne)
      Cependant, un article récent dans le New York Times a expliqué comment la culture populaire a adopté un terme appelé ghosting, qui fait référence au moment où quelqu’un met fin à une relation en cessant le contact et en ignorant les tentatives de communication de la personne, à la fois en personne et via les médias électroniques (par exemple, en ignorant les appels téléphoniques, les textos et les messages sur les réseaux sociaux ; Safronova, 2015).
  5. (Internet) (Argot) Invisibiliser.
    • If Facebook (sorry, the Meta universe) and Twitter stop independent writers from growing their readerships by manipulating the algorithms, by ghosting and shadow-banning them, and by all the other trickery we do not yet understand, then new voices cannot grow their funding base and break free of corporate control. — (Jonathan Cook, « Is it already too late to say goodbye? », Jonathan Cook Blog, 22 janvier 2022 → lire en ligne)
      Si Facebook (désolé, ’'univers Meta) et Twitter empêchent les écrivains indépendants d’augmenter leur lectorat en manipulant les algorithmes, en les invisibilisant et en les bannissant, et par toutes les autres ruses que nous ne comprenons pas encore, alors les nouvelles voix ne peuvent pas augmenter leur financement de base et se libérer du contrôle de l'entreprise.

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • ghost sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais) Wikipedia-logo-v2.svg
  • fantôme sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg
  • spectre sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg