grosse

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Pour la taille, → voir gros
Pour enceinte, → voir grossesse

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
grosse grosses
\ɡʁos\

grosse \ɡʁos\ féminin

  1. (Commerce) Une douzaine de douzaines.
    • Une grosse de plumes.
    • Une grosse de soie, c'est douze douzaines d’écheveaux de soie.
  2. (Droit) Expédition, par un notaire, d’une obligation, d’un contrat, etc., ou, par un greffier, d’un jugement, d’un arrêt, qui est délivrée en forme exécutoire et qui était ordinairement écrite en plus gros caractères que la minute. Appelée aujourd'hui dans le droit français copie exécutoire (décret du 26 novembre 1971).
    • La remise de la grosse à un Huissier doit être accompagnée d’un certificat du greffier de la juridiction qui l’a rendue. - Le notaire garde la minute et m’en a délivré une grosse.
  3. (Vieilli) Écriture en gros caractères pour les copies des actes.
    • Très au courant du formulaire il écrivit d'une plume alerte, d'abord en grosse : […], puis en minute : […], et la suite à l'avenant. — (Nicolas Gogol, Les âmes mortes -1842 ; traduction de Henri Mongault -1949)

Traductions[modifier]

Dérivés[modifier]

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
grosse grosses
\ɡʁos\

grosse \ɡʁos\ féminin

  1. (Vieilli) (Au féminin) Enceinte.
    • Thomyra est l’amie et l’amante de la belle fille qui se nomme Penthésilée, et elle craint de perdre une affection qui lui est chère, si elle devient grosse des œuvres du captif. — (Renée Dunan, Ces Dames de Lesbos, 1928)
    • Le corps [de Scarron lui-même déformé par la maladie] à la vérité en est fort irrégulier, comme vous l’avez pu voir, et même on me défend aux femmes grosses. — (Paul Scarron, Œuv. t. I, p. 195, dans POUGENS.)
    • Cette pauvre madame de Béthune est encore grosse du troisième. — (Marquise de Sévigné, 49.)
    • L’historien du Mogol rapporte qu’Alanku, étant fille, fut grosse d’un rayon céleste. — (Voltaire, Mœurs, introd. premier homme.)
    • (Figuré)Alors s'ouvrit une période de trouble dans les esprits, dans la rue, grosse d'incidents périlleux pour la tranquillité publique, pour le régime. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)

Traductions[modifier]

Dérivés[modifier]

Forme d’adjectif [modifier]

grosse \ɡʁos\

  1. Féminin singulier de gros.

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Italien[modifier]

Forme d’adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin grosso
\ˈɡrɔs.so\
grossi
\ˈɡrɔs.si\
Féminin grossa
\ˈɡrɔs.sa\
grosse
\ˈɡrɔs.se\

grosse \ˈɡrɔs.se\

  1. Féminin pluriel de grosso.

Références[modifier]