hareng

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du vieux-francique *hâring attesté en bas-latin sous la forme aringus.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
hareng harengs
(h aspiré)\a.ʁɑ̃\
un hareng

hareng (h aspiré)\a.ʁɑ̃\ masculin

  1. Poisson de la famille des clupéidés d’à peu près 25 cm de long, au corps fin et pourvu d’une petite bouche, au corps bleuté sur le dessus et argenté en-dessous. Il ne se pêche que dans l’océan et en certaines saisons de l’année, où il arrive par bancs.
    • Il s'agissait de découvrir cette pêche du fond des temps consistant à traquer le hareng côtier quand, entre octobre et novembre, il passe au large de la Côte d'Opale, le ventre gonflé de laitance s'il est mâle et de rogues (œufs) s'il est femelle. (Jacky Durand, La nuit où le hareng sort, dans Libération (journal) du 29 novembre 2010, p.30-31)
    • Au temps où on trouvait du poisson à foison, on pêchait dans la Tamise la blanchaille – terme générique pour les jeunes et petits poissons –, le sprat – appelé aussi menuise ou blanquette – et même le hareng, […]. (Niki Segnit, Le répertoire des saveurs, Marabout, 2012)
  2. (Familier) Proxénète.
    • Dans son esprit, un homme, ça restait pas à la cagna à faire le hareng pendant que sa gagneuse allait aux asperges. (Luc Baranger, Maria chape de haine, ch. 6, Baleine, 2010)

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Expressions[modifier]

Hyponymes[modifier]

  • frigard (demi-cuit et mariné)
  • gendarme (salé et fumé, vendu entier, fendu en deux)
  • hareng saur (salé et séché à la fumée)
  • bouffi (moins salé, de conservation plus brève)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Poisson (1) :

Prononciation[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]