lampas

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : lampás, lámpás

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Maladie équine) (XIIIe siècle) De l’ancien français lampas.
(Étoffe décorative) (XVIIIe siècle) Origine obscure[1], peut-être[2] à rattacher à la famille des mots de lambeau.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Invariable
lampas
\lɑ̃.pa\

lampas \lɑ̃.pa\ masculin

  1. (Médecine vétérinaire) Engorgement ou allongement de la membrane qui tapisse le palais du cheval.
    • Ce cheval ne mangera que quand vous lui aurez ôté le lampas.
  2. (Anatomie) Gorge.
    • …Ah ! ah ! sire Grégoire,
      Vous avez soif ! je crois qu'en vos repas
      Vous humectez volontiers le lampas.
      — (Jean de La Fontaine, Paysan)
    • Là ne pourrait-on pas, attendant le dîner, humecter le lampas  ? — (Ducerceau, Le Faux duc de Bourgogne, II, 7)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Invariable
lampas
\lɑ̃.pa\
Les murs de la chambre de l’impératrice, au Château de Fontainebleau, sont recouverts d'un lampas broché, retissé à l'identique et qui garnit aussi les fauteuils d'apparat.

lampas \lɑ̃.pa\ masculin

  1. (Textile) Étoffe de soie qui venait originairement d’Orient et qui est en général à grands dessins d’une couleur différente de celle du fond.
    • Ils déroulèrent de magnifiques étoffes de soie de la Chine, des lampas découpés à jour. — (Bernardin de Saint-Pierre, Paul et Virginie)
    • Et quand Hervé traversa le grand salon, où des panneaux en glaces alternaient avec des tentures de lampas blanc, où des statues de marbre posées sur des socles d’ébène coudoyaient des tableaux de maîtres placés sur des chevalets dorés, où de vastes fauteuils-duchesse entouraient majestueusement la cheminée, Hervé revit par la pensée les sévères boiseries de chêne, les meubles vermoulus et les portraits d’ancêtres de la grande galerie où son père recevait les châtelains des environs. — (Fortuné du Boisgobey, Double-Blanc, Paris : chez Plon & Nourrit, 1889, part. 1, chap. 2.)
    • Avant de lui répondre je la conduisis jusqu’à ma porte. Celle-ci en s’ouvrant fit refluer la lumière rose qui remplissait la chambre et changeait la mousseline blanche des rideaux tendus sur le soir en lampas aurore. — (Marcel Proust, Sodome et Gomorrhe, in À la recherche du temps perdu, t. III, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1988, p. 222)

Variantes[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe lamper
Indicatif Présent
Imparfait
Passé simple
tu lampas
Futur simple

lampas \lɑ̃.pa\

  1. Deuxième personne du singulier du passé simple de lamper.

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Lyon) : écouter « lampas [lɑ̃.pa] »

Anagrammes[modifier le wikicode]

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • lampas sur l’encyclopédie Wikipédia

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie discutée :
  1. Pour le TLFi, c’est le dérivé de laper, avec le suffixe -as avec la même nasalisation du radical qui donne lamper[1].
  2. Littré[2] note la variante dialectale empas, Godefroy lampast, auquel cas, le mot est le déverbal de empâter, empaster avec agglutination de l’article. Et la maladie est proprement un empâtement de la bouche.

Nom commun [modifier le wikicode]

lampas *\Prononciation ?\ masculin

  1. (Nosologie) Lampas.
    • Que s'il buvoit toute la mer,
      Et si n'i eüst point d'amer,
      Sa soif n'en estancheroit pas
      Plus fort mal a que le lampas.
      — (Mahommet, XIIIe siècle)
    • Lampast est une maladie qui vient aux chevaux. — (Médecines des chevaux, XVIe siècle)

Variantes[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du français lampas.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
lampa
\Prononciation ?\
lampas
\Prononciation ?\
Italian silk lampas.

lampas \Prononciation ?\

  1. (Textile) Lampas.

Latin[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du grec ancien λαμπάς, lampás.

Nom commun [modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif lampas lampadēs
Vocatif lampas lampadēs
Accusatif lampadem lampadēs
Génitif lampadis lampadum
Datif lampadī lampadibus
Ablatif lampadĕ lampadibus

lampas \Prononciation ?\ féminin

  1. Torche, flambeau.
    • lampadas igniferas — (Lucr. 2, 25)
    • lampades ardentes — (Plaute. Men. 5, 2, 86)

Variantes[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

  • lampo (« éclairer »)

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Tchèque[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du français lampas.

Nom commun [modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif lampas lampasy
Génitif lampasu lampasů
Datif lampasu lampasům
Accusatif lampas lampasy
Vocatif lampase lampasy
Locatif lampasu lampasech
Instrumental lampasem lampasy

lampas \lampas\ masculin inanimé

  1. (Textile) Lampas.
  2. (Couture) Biais d’un tissu ou d’une couleur différente posé sur la couture d’un vêtement.
    • Specifikem smokingu oproti běžnému černému obleku je lesklý (tradičně hedvábný) límec saka a lampasy na kalhotách.

Dérivés[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]