pélican

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : pelican

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1694) Du bas latin pelicanus.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
pélican pélicans
\pe.li.kɑ̃\
Un pélican dressé sur ses pattes (1).
Un pélican (2a).
Armoiries avec un pélican (2b).
Pélicans de dentiste (2c).

pélican \pe.li.kɑ̃\ masculin

  1. Oiseau palmipède aquatique, à bec long, large et plat, et dont la mandibule inférieure présente une sorte de poche extensible dans laquelle il met en réserve des aliments pour lui et pour ses petits.
    • On fait du pélican le symbole de l’amour paternel, parce qu’on a cru que cet oiseau nourrissait ses petits de son propre sang.
    • En iconographie religieuse et en blason, le pélican est représenté se perçant le cœur avec son bec.
    • Les cathares, eux, avaient recours à une très belle image mythologique : la parabole du pélican.— (Anne Brenon, Les Cathares, 2013)
    • C'est le cas de la grande colonie de pélicans d’Uzlina qui en 1961 avait enthousiasmé l’ornithologiste Hollom, cette colonie a beaucoup diminué en 1962 pour disparaître complètement en 1963.— (Institut Roumain de Recherches Marines, Biologie des eaux saumâtres de la mer Noire, 1977, p.293)
    • Une fois admise l’information traditionnelle qui veut que le pélican nourrisse ses petits en arrachant avec son bec des morceaux de chair de sa poitrine, celui ci devient le symbole du Christ qui offre son sang pour le salut de l'humanité.— (Umberto Eco, Art et beauté dans l'esthétique médiévale, 2014)
    • De grandes quantités de ces algues microscopiques ont à l'époque été découvertes dans les estomacs des poissons de la zone, que mangeaient les pélicans.— (Pierre Barthelemy, Passeur de sciences, 2014)
  2. (Par analogie)
    1. (Chimie) (Vieilli) Cornue à col recourbé.
      • Les distillats suintaient des pélicans chauffés sur les grands fourneaux construits à cet effet. L’apothicaire les recueillait ensuite dans des cuvettes puis les conditionnait dans des centaines de fioles.— (Karine Lebert, Les Demoiselles de Beaune, 2017)
    2. (Héraldique) Meuble représentant l’animal du même nom dans les armoiries. Il est généralement représenté sur son aire se déchirant la poitrine avec son bec pour nourrir de son sang trois oisillons, ses ailes sont éployées. Le sang est représenté par des gouttes appelées piété.
      • De gueules au pélican avec sa piété d’argent sur son aire d’or, soutenu d’une croisette ancrée du même, au chef d’azur chargé de trois coquilles aussi d’or, qui est de Tautavel → voir illustration « armoiries avec un pélican »
    3. (Dentisterie) (Vieilli) Instrument de chirurgie qui sert à arracher les dents.
      • Un charlatan, revêtu d’un costume en serge rouge, se démenait, un pélican à la main, sur une estrade enjolivée par des guirlandes de dents canines, incisives ou molaires, enfilées dans des fils de laiton. — (Théophile Gautier, Le Capitaine Fracasse, 1863, page 296)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

(simplifié)

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]