poussière

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De l’ancien français pous, issu du latin pulvis.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
poussière poussières
\pu.sjɛʁ\

poussière \pu.sjɛʁ\ féminin

  1. Particules très fines de terre ou de toute autre matière réduite en poudre.
    • Nous traversâmes un large guéret dont les mottes crevaient sous nos pas en poussière rouge ; […]. (Octave Mirbeau, Le Père Nicolas, dans Lettres de ma chaumière, 1885)
    • Dès qu'il fait beau, la moindre brise soulève une fine poussière basaltique qui noircit tous les objets et pénètre dans les habitations les mieux closes. (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, p.47)
    • Le battage a pour but d’enlever aux laines les poussières, les matières terreuses ou sableuses et les pailles qu’elles contiennent. (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • La poussière du Vieux-Port, chargée de salures, éparpille un relent lointain de choses épicées. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • La poussière de craie donnait soif et cet automne était chaud. Je me souviens d’avoir bu un jour peut-être dix quarts de bouillon brûlant pris à la cuisine roulante. (Alain, Souvenirs de guerre, p.111, Hartmann, 1937)
    • Une bâche de 1000 m² qui la recouvre et un dispositif d'aspersion de gouttes d’eau contribuent à éviter les projections alentour et à limiter la diffusion des poussières. (Vincent Charbonnier, La déconstruction inédite d'une tour lyonnaise, dans l'Usine nouvelle du 22 mars 2012, page 24)
    • La poussière constitue un risque pour les voies respiratoires, d'autant qu'une majorité de salariés ne porte pas de masque ou porte un masque insuffisamment protecteur ou encombrant : […]. (Jocelyne Porcher, Cochons d'or, Éditions Quae, 2010, p.130)

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]