prostituer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1380) Du latin prostituere (« vendre, se vendre, se prostituer »).

Verbe [modifier le wikicode]

prostituer \pʁɔs.ti.tɥe\ transitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se prostituer)

  1. Avoir un rapport sexuel contre rémunération, vendre des services sexuels.
    • Elle prostitue sa fille.
    • Elle l’a prostituée pour de l’argent à un vieillard dépravé.
    • Elle s’est prostituée dès son plus jeune âge.
  2. (Figuré) Ravaler, déshonorer par un usage indigne, avilir.
    • C’est prostituer son honneur que d’agir aussi bassement.
    • Un juge accessible à la corruption prostitue la justice, la magistrature.
    • Parce que des hommes cruels ont prostitué dans leur langage des expressions généreuses, s’ensuivrait-il qu’il n’est plus permis de se rallier à de sublimes pensées ? Le scélérat pourrait ainsi ravir à l’homme de bien tous les objets de son culte, car c’est toujours au nom d’une vertu que se commettent les attentats politiques. — (Germaine de Staël, De la littérature considérée dans ses rapports avec les institutions sociales (1800).)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]