provincial

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

→ voir province et -ial.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin provincial
/pʁɔ.vɛ̃.sjal/
provinciaux
/pʁɔ.vɛ̃.sjo/
Féminin provinciale
/pʁɔ.vɛ̃.sjal/
provinciales
/pʁɔ.vɛ̃.sjal/

provincial

  1. Qui appartient à une province, qui concerne une province.
    • Les petits districts très différents qui se trouvent soudés artificiellement dans le Tarn-et-Garonne retrouveront leur vitalité quand, échappés à un compartimentage mal conçu, ils seront de nouveau mêlés aux vastes divisions provinciales commandées par la nature des choses. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité -1931)
  2. (Péjoratif) Qualifie l’air, les manières, le langage, etc., des personnes de province, par opposition à l’air, aux manières, etc., des habitants de la capitale.
    • Air provincial. Manières provinciales.
    • Langage, accent, style provincial. Les mœurs provinciales.

Note d’usage :

Au Canada, le sens 1 s'oppose à fédéral et, dans un autre ordre, à municipal.
Le sens 2 n’est pas usité au Canada.

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun 1[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin provincial
/pʁɔ.vɛ̃.sjal/
provinciaux
/pʁɔ.vɛ̃.sjo/
Féminin provinciale
/pʁɔ.vɛ̃.sjal/
provinciales
/pʁɔ.vɛ̃.sjal/

provincial genre à préciser : {{m}}, {{f}}, {{mf}}, {{n}} ?

  1. Habitant de la province.
    • Un provincial.
    • Une petite provinciale.
    • Il nous amena une bande de provinciaux.

Note d’usage :

Ce sens n'est pas usité au Canada.

Nom commun 2[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
provincial
/pʁɔ.vɛ̃.sjal/
provinciaux
/pʁɔ.vɛ̃.sjo/

provincial masculin

  1. (Religion catholique) Supérieur général d'un ordre religieux qui a inspection sur toutes les maisons d’une province de son ordre.
    • Le grand docteur de ces religieuses était le provincial des Carmes, Jean de la Vega. (Jules Michelet, Du prêtre, de la femme, de la famille, 3e éd., Hachette & Paulin, 1845, p.176)

Nom commun 3[modifier | modifier le wikicode]

provincial /pʁɔ.vɛ̃.sjal/ masculin singulier

  1. (Familier) (Canada) (Par ellipse) Gouvernement provincial. Note : S'oppose généralement à le fédéral.
    • Payer tant d'impôts au fédéral et tant au provincial.
    • Car si le provincial est responsable du secteur de l'éducation, le fédéral, lui, détient l'argent. (Le Devoir, 9-10 septembre 2006)
    • Une meilleure concertation avec les villes est aussi de mise afin que les politiques instaurées au provincial et au fédéral tiennent compte de la sphère municipale. (Le Devoir, 2 juin 2006)

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]