reposoir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De reposer avec le suffixe -oir.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
reposoir reposoirs
\ʁə.pɔ.zwaʁ\

reposoir \ʁə.pɔ.zwaʁ\ masculin

  1. (Religion) Lieu où les clercs de l'Église placent, le Jeudi saint, l’hostie consacrée avec laquelle le prêtre communiera le lendemain, à la messe des présanctifiés.
    • Reposoir bien paré, bien orné.
  2. (Religion) Autel qu’on dresse sur le parcours de la procession le jour de la Fête-Dieu, pour y faire reposer le Saint Sacrement.
    • La haie formait comme une suite de chapelles qui disparaissaient sous la jonchée de leurs fleurs amoncelées en reposoir. — (Marcel Proust, À la recherche du temps perdu, Du côté de chez Swann, 1913, Éditions Gallimard, Folio n°1924, 1987, page 136)
    • Les fenêtres des rez-de-chaussée se transforment en reposoirs, avec des candélabres, des fleurs, des plantes vertes. — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, page 229.)
    • Elle refusait régulièrement aussi de prêter géraniums doubles, pélargoniums, lobélias, rosiers nains et reines-des-prés aux reposoirs de la Fête-Dieu, car elle s’écartait – baptisée, mariée à l’église – des puérilités et des fastes catholiques. — (Colette, Sido, 1930, Fayard, pages 33-34.)
    • C'est le mois de mai. Georges élève un reposoir dans la cour et comme il n'a pas d'image de la Vierge et qu'il a découvert au fond d'une malle un buste de Marie Stuart, il place le buste sur l'autel avec cette étiquette : « Vive Marie, la Reine des Fleurs. ›› Il y avait déjà, gravé autour du socle « Marie de France et d'Écosse », mais cela ne le gêne pas. Preste à la craie sur le mur il écrit : « Vive le Saint-Esprit. » — (Marcel Jouhandeau, Chaminadour, Gallimard, 1941 et 1953, collection Le Livre de Poche, page 160-161.)
    • Nous préparions la Fête-Dieu avec une ardeur et une fébrilité d'autant plus vive que chaque quartier entendait exhiber le plus beau reposoir. Quelle mobilisation ! — (Yanny Hureaux, Bille de chêne: Une enfance forestière, Jean-Claude Lattès, 1996)
  3. (Figuré) Installation évoquant l’autel d’une procession religieuse.
    • Sur des gradins de bois peints en vert, elle entretenait toute l’année des reposoirs de plantes en pots, géraniums rares, rosiers nains, reines-des-prés aux panaches de brume blanche et rose, quelques « plantes grasses » poilues et trapues comme des crabes, des cactus meurtriers… — (Colette, Sido, 1930, Fayard, page 29.)
  4. (Ornithologie) Étendue découverte où les oiseaux marins et intertidaux viennent se reposer à marée haute.
  5. (Zoologie) Étendue généralement plate en montagne, abondamment fumée par le bétail et où les animaux viennent se reposer.
    • Les orties ou le Rumex de Alpes, espèces nitrophiles, sont des plantes de reposoir.

Hyponymes[modifier le wikicode]

Étendue où les animaux viennent se reposer :

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]