rhabiller

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de habiller avec le préfixe re-.

Verbe [modifier le wikicode]

rhabiller \ʁa.bi.je\ transitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se rhabiller)

  1. Habiller une seconde fois, remettre ses habits à quelqu’un.
    • Comme si elle avait pitié de moi, elle se rhabille, se recouvre toute. — (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)
    • Là, cette madame de Leviston, aidée de deux ou trois femmes, a tiré de grands coffres une robe blanche de soie. Puis, malgré ma honte, elles m’ont déshabillée et rhabillée. — (Alexandre Dumas, Les Deux Diane, 1847, chap.2)
    • Elle était plus que nue. Elle n'avait plus de chapeau, plus de vêtements et plus aucune pudeur. Plutôt que de filer se rhabiller dans la remise située derrière la petite scénette, elle a commencé à avancer en direction du bar... — (Arnaud Le Guilcher, Capitaine frites, éd. Robert Laffont, 2016)
  2. (Par extension) Recouvrir.
    • Sans doute que la serpillère est humide, car une fois l'opération de dépoussiérage terminée, l'homme la rhabille d'un chiffon blanc immaculé et achève le polissage de l'inox. — (Metin Arditi, Dictionnaire amoureux de la Suisse, éd. Plon, 2017)
  3. (Sport) En parlant d’une équipe vaincue qui quitte un tournoi et qui va donc reprendre des habits civils, quitter la tenue sportive et, par extension, de façon figurée, perdre, être éliminé.
    • On a gagné ! Les autres n’ont qu’à aller se rhabiller !
  4. Fournir de nouveaux habits.
    • Il a rhabillé tous ses domestiques.
  5. Réparer, remettre en état.
    • Rhabiller une meule de moulin.
  6. (Figuré) Rectifier ce qu’il y a de défectueux dans une affaire, tâcher de justifier, de pallier une faute.
    • Il a rhabillé tout cela du mieux qu’il a pu.
    • Il aura bien de la peine à rhabiller ce qu’il a fait si mal à propos.
    • Sa Majesté devait présider à Rouen une assemblée de notables que les ministres barbons lui avaient suggéré de convoquer pour tâcher de rhabiller les abus de l’Etat. — (Robert Merle, Les Roses de la vie, chap. II, p. 50. Éd. de Fallois, 1995.)

Variantes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Gallo[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe [modifier le wikicode]

rhabiller \Prononciation ?\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (graphie inconnue)

  1. (Melesse) Réparer le cerclage des tonneaux.

Références[modifier le wikicode]