baster

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Emprunté à l’italien bastare (« suffire »), attesté dès le XIIIe siècle.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

baster /bas.te/ intransitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Vieilli) Suffire, donner satisfaction à quelqu’un.
  2. (Suisse) Céder à une pression  [1] ; consentir malgré qu’on en ait ; bâcher.
    • Le refus de baster. (Titre d'un livre de Willy-André Prestre, Éditions de la Baconnière, Neuchâtel [Suisse], 1964)

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Ancien français[modifier | modifier le wikicode]

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

baster /Prononciation ?/ transitif (conjugaison)

  1. Variante de baater.

Références[modifier | modifier le wikicode]

  • Frédéric Godefroy, Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du ixe au xve siècle, édition de Paris, 1881-1902, F. Vieweg (baater)