grammaire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin grammatica, du grec ancien γραμματική, grammatikế (« art de lire et d’écrire »).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
grammaire grammaires
/gʁa.mɛʁ/
ou /ɡʁam.mɛʁ/

grammaire /gʁa.mɛʁ/ ou /ɡʁam.mɛʁ/ féminin

  1. (Linguistique) (Au singulier) Art de parler et d’écrire correctement, ensemble des règles d’une langue.
    • PHILAMINTE : Quoi, toujours malgré nos remontrances,
      Heurter le fondement de toutes les sciences ;
      La grammaire qui sait régenter jusqu’aux rois,
      Et les fait la main haute obéir à ses lois ?
      (Molière, Les Femmes savantes, acte II, scène 6)
    • BÉLISE : Veux-tu toute ta vie offenser la grammaire ?
      MARTINE : Qui parle d’offenser grand’mère ni grand-père ?
      (Molière, Les Femmes savantes, acte II, scène 6)
    • Mais pour qu’une grammaire française soit respectée, il faut premièrement que la langue française continue à être employée et, ceux qui s’efforcent de l’empailler en conviendront, cette condition suppose l’existence d’un certain nombre de Français. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le Problème de la natalité, 1931)
    • Il m'est arrivé d'entendre des gens élever le morvandiau au rang de langue, mais c'est trop pour lui ; ce n'est qu'un patois, variant d'un village à l'autre, n'ayant pas de grammaire propre, ni de littérature écrite, sauf quelques sketches comiques. (Jacqueline Périn, Devenir grande, L'Harmattan, 2003, p.65)
    • La grammaire est tout : c’est elle qui fait le caractère d’une langue, c’est elle aussi qui en fait la difficulté. (Louis Couturat, Histoire de la langue universelle, 1903 (p. 530))
  2. Livresont exposées les règles d’une langue.
    • L’Académie française, qui depuis 1694 a donné sept éditions de son Dictionnaire et commence à publier la huitième, donne au début de l’année 1932, la première édition de sa Grammaire rédigée en conformité des articles 24 et 26 de ses statuts des mois de mars et d’avril 1634. (Préface, Grammaire de L’Académie française, 1932)
  3. (Par extension) Ensemble des règles d’un art.
    • La grammaire des arts du dessin.

Méronymes[modifier | modifier le wikitexte]

Composés[modifier | modifier le wikitexte]

  • grammaire comparée : Partie de la science grammaticale qui a pour objet l’étude comparée de différentes langues

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Paronymes[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]