ondoyer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Siècle à préciser) De l’ancien français ondoyer, fréquentatif de onder, du latin undare.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

ondoyer /ɔ̃.dwa.je/ intransitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Remuer, se mouvoir à la manière des ondes.
    1. Bouger de façon sinueuse.
      • Les flammes ondoient.
      • On voyait la fumée ondoyer.
      • Les drapeaux ondoyaient dans la plaine.
      • Ses cheveux ondoyaient au gré du vent.
    2. Croitre et décroitre successivement.
      • Je souffle dans ma corne, le son ondoie d’écho en écho. (Chateaubriant, Mémoires, t.1, 1848, p.323)
      • La voix s’élevait tout doucement, elle ondoyait dans la vallée… Elle revenait sur nous. (Céline, Mort à crédit, 1936, p.314)
  2. Manquer de constance, de fermeté dans ses opinions, adopter avec souplesse des positions différentes, des attitudes diverses.
    • Le coeur de l’homme est peu changeant; il n’ondoie pas, il n’a que des tournoiements, des remous, toujours les mêmes, contre des obstacles secrets. (François Mauriac, Trois grands hommes devant Dieu, 1947, p.140)

ondoyer transitif

  1. (Religion) Baptiser, répandre de l’eau sur la tête de quelqu’un, au nom des trois personnes de la sainte Trinité, sans observer les autres cérémonies du baptême.
    • Cet enfant n’est qu’ondoyé, il faut le porter à l’église pour le faire baptiser.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Ancien français[modifier | modifier le wikitexte]

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

ondoyer /Prononciation ?/ transitif (conjugaison)

  1. Variante de ondeer.

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • Frédéric Godefroy, Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du ixe au xve siècle, édition de Paris, 1881-1902, F. Vieweg (ondoyer)